Cette semaine en histoire

Archives

William Neilson Hall reçoit la Croix de Victoria

Semaine du lundi le 15 novembre 2010

Le 16 novembre 1857, William Neilson Hall joue un rôle crucial dans la bataille qui lui vaudra la décoration militaire suprême des pays du Commonwealth, décernée pour un acte de bravoure ou de vaillance: la Croix de Victoria. C’est le 28 octobre 1859 qu’il reçoit cet honneur. Il est la première personne d’origine africaine, le premier néo-écossais et le troisième Canadien à recevoir cette haute distinction.

Timbre-poste à l’effigie de William Neilson Hall
© Société canadienne des postes 2010
William Neilson Hall serait né le 25 avril 1829 à Horton’s Bluff, en Nouvelle-Écosse. Esclaves aux États-Unis, ses parents Jacob et Lucinda Hall s’enfuient après la guerre de 1812. Élevé au bord de la mer, William Neilson Hall est attiré vers les chantiers navals et la vie en mer. À 17 ans, il se joint à l’équipage d’un navire marchand.

Après un bref passage au sein de la Marine américaine vers la fin des années 1840, William Neilson Hall s’enrôle dans la Marine royale britannique en février 1852. Au cours des quatre années suivantes, il améliore ses techniques de combat et son sens du leadership, entre autres lors du siège de Sevastopol, en Ukraine, et de la bataille d’Inkerman, durant la guerre de Crimée (1853-1856). En 1856, il s’embarque sur le navire de guerre Shannon et est rapidement promu au grade de maître canonnier, puis de maître de mât et enfin de chef de la hune de misaine.

Croix de Victoria
© David Ashe / Ressources naturelles Canada
Lorsque des régiments indiens de l’armée britannique se rebellent en 1857 durant le soulèvement contre la présence britannique (et européenne) aux Indes, le Shannon est immédiatement dépêché pour contenir les troupes. Les membres de l’équipage forment une brigade navale qui débarque à Lucknow, aux Indes, où une garnison britannique est assiégée par des mutins. La troupe arrive le 16 novembre 1857 et se dirige vers une mosquée occupée par les forces rebelles. Les hommes décident d’ouvrir une brèche dans les murs en envoyant des tirs constants de munitions. Les forces rebelles sont toutefois bien préparées et répliquent en faisant feu sur les Britanniques. Six hommes d’une même équipe de pièce sont tués, de même que tous les hommes de l’équipe de William Neilson Hall, sauf ce dernier et le lieutenant Thomas James Young. Au péril de leur vie, les deux hommes continuent de faire feu jusqu’à ce que les troupes britanniques puissent entrer dans la mosquée, manœuvre nécessaire pour mettre fin au siège.

William Neilson Hall reste au service de la Marine britannique jusqu’à sa retraite, le 10 juin 1876. Il rentre alors dans sa ville natale et se consacre à l’agriculture. Il meurt le 25 août 1904 à Avonport, en Nouvelle-Écosse. Grâce à lui, des personnes de toutes races peuvent aujourd’hui recevoir la Croix de Victoria. En raison de sa contribution à son pays, William Neilson Hall a été désigné personne d’importance historique nationale en 2008.

Date de modification :