Cette semaine en histoire

Archives

St. Paul’s : la petite église d’une ville champignon à l’époque de la ruée vers l’or

Semaine du lundi le 18 octobre 2010

Le 24 octobre 1897, le révérend R. J. Bowen célèbre le premier service religieux tenu dans l’église anglicane St. Paul’s à Dawson City, au Yukon. Plus de 100 ans plus tard, Dawson demeure une paroisse active au sein du diocèse du Yukon.

Église anglicane St. Paul's
© Avec la permission du révérend Lee Titterington/église anglicane St. Paul's, Dawson, Yukon
Les premières missions anglicanes dans le nord-ouest du Canada sont fondées en 1862 et elles sont principalement consacrées aux populations autochtones. Cependant, lorsque le révérend Bowen quitte l’Angleterre pour le Yukon en 1895, les missionnaires de Dawson ont déjà commencé à réorienter leurs activités vers les nouveaux colons, population qui augmente rapidement. Lorsqu’on découvre de l’or en 1896, les mineurs et les entrepreneurs se précipitent à Dawson dans l’espoir de faire fortune en peu de temps. Presque du jour au lendemain, la petite ville de Dawson connaît une explosion démographique et économique, se transformant ainsi en ville champignon.

Le révérend Bowen est envoyé à Dawson City spécifiquement pour prêcher les mineurs turbulents. Bien que les ministres locaux soient souvent victimes de mauvaises blagues, Bowen gagne rapidement le respect et la confiance des mineurs, car il sympathise avec eux et joue de la musique à l’église. En plus d’être le ministre de la paroisse, le révérend Bowen joue aussi quelque peu le rôle de médecin et de dentiste, mettant ses connaissances médicales au service de la paroisse.

Révérend R. J. Bowen
© Avec la permission de la cathédrale Christ Church, diocèse du Yukon, Whitehorse, Yukon
À la fin des années 1890, soit avant la construction de l’église qui existe encore aujourd’hui, les sermons prononcés à St. Paul’s le sont dans une petite cabane en bois rond, qui convient adéquatement à la tenue des services religieux du révérend Bowen. Toutefois, au tournant du 20e siècle, alors que la ville prend de l’expansion, le révérend Warren, nouveau ministre de la paroisse, décide qu’il est temps d’ériger une église plus respectable qui servira mieux la congrégation établie et reflétera le style architectural néogothique en vogue à l’époque. Construite en 1902, la nouvelle église est conçue par l’architecte James G. Purden et présente notamment un toit fortement incliné, une porte d’entrée en tiers point et de hautes fenêtres ornées de vitraux et d’arcs tiers point. Les finis intérieurs comprennent des boiseries d’une grande qualité d’exécution.

De nos jours, l’église demeure un symbole de la présence de longue date des missions anglicanes dans les territoires du Nord du Canada. Le Complexe historique de Dawson a été désigné lieu historique national en 1959 afin de mettre à l’honneur un ensemble de bâtiments associés à la ruée vers l’or. L’église anglicane St. Paul’s a été ajoutée à cette désignation en 1989 et a été désignée séparément en 1990 en raison de son architecture néogothique. La Concession de la découverte a été désignée événement d’importance historique nationale en 1959. C’est cette découverte, en 1896, qui est à l’origine de la ruée vers l’or du Klondike en 1897 et en 1898.

Pour plus d’information sur la ruée vers l’or au Yukon, veuillez visiter le site Web du lieu historique national du Complexe-Historique-de-Dawson et lire l’article « De l'or!!! » dans les archives de Cette semaine en histoire. Pour plus d’information au sujet de l’église anglicane St. Paul’s, consultez le site Web Lieux patrimoniaux du Canada.

Date de modification :