Cette semaine en histoire

Archives

Charles Avery Dunning, un élu au service des agriculteurs

Semaine du lundi le 26 juillet 2010

Charles Avery Dunning naît à Croft, en Angleterre, le 31 juillet 1885. Il immigre au Canada avec sa famille à l’âge de 17 ans et commence à cultiver la terre. Contre toute attente, ce jeune homme pauvre et sans instruction allait devenir le premier ministre de la Saskatchewan et ministre fédéral des Finances!

Charles Avery Dunning
© Archives de l’Université de la Saskatchewan
À son arrivée en Saskatchewan, Charles Avery Dunning s’établit sur une ferme qu’il exploite en partenariat avec son père. Cependant, il commence rapidement à subir les difficultés financières et politiques qui affligent un grand nombre d’agriculteurs. Il arrivait en effet bien trop souvent que les fermiers aient du mal à accéder au crédit et aux marchés. Désireux d’améliorer la situation des fermiers de la région, Dunning se joint à la Territorial Grain Growers’ Association, une coopérative de mise en marché des céréales dirigée par des agriculteurs. En 1911, il devient le premier directeur général de la Saskatchewan Cooperative Elevator Company, une société dirigée par des agriculteurs qui cherche à établir un réseau de fermiers propriétaires de silos à grains. En 1915, grâce au grand sens des affaires de Charles Avery Dunning, la société devient l’une des organisations de manutention de grains les plus importantes au monde.

Lorsque Charles Avery Dunning se lance en politique en 1916, les agriculteurs commencent à voir en lui un meneur qui saura défendre leurs intérêts, car il connaissait et avait lui-même vécu la crise qui les affligeait. Ils se réjouissaient à l’idée que les Prairies soient enfin représentées à leur juste valeur sur la scène politique. Lorsqu’il est élu premier ministre de la province en 1922, Dunning parvient à rallier les agriculteurs derrière le Parti libéral. Il les convainc de ne pas donner leur appui à des tiers partis, comme les partis d’agriculteurs, les groupes socialistes minoritaires et par la suite la Fédération du commonwealth coopératif (CCF), mais plutôt de soutenir la forte détermination du Parti libéral à aider les fermiers mécontents et en difficulté de la province.

Charles Avery Dunning (deuxième à gauche) en compagnie du premier ministre King et d’autres délégués de la Société des Nations.
© Bibliothèque et Archives Canada / C 009055
En 1926, Charles Avery Dunning se lance en politique fédérale et se joint au cabinet du premier ministre King à titre de ministre des Chemins de fer et Canaux. Trois ans plus tard, il devient ministre des Finances, le poste pour lequel sa contribution sera la plus reconnue. Les libéraux perdent l’élection de 1930, mais Dunning est de nouveau nommé ministre des Finances lorsqu’ils reprennent le pouvoir en 1935. L’engagement et l’intégrité dont il fait preuve aideront grandement le pays à surmonter les difficultés économiques de la grande dépression.

Charles Avery Dunning quitte la scène politique en 1939 pour des raisons de santé et déménage à Montréal. De 1940 à 1947, il occupe le poste de président et chef de la direction des Minoteries Ogilvie, puis celui de président du conseil d’administration. En 1940, il est nommé chancelier de l’Université Queen’s.

Charles Avery Dunning meurt le 2 octobre 1958. Il est désigné personne d’importance historique nationale en 1985.

Date de modification :