Cette semaine en histoire

Archives

« Ambassadrice de la paix »

Semaine du lundi le 28 juin 2010

Le 30 juin 1715, Thanadelthur, une femme d’origine sayisi dénée, quitte York Factory (aujourd'hui dans le nord-est du Manitoba) pour aider à trouver un terrain d’entente entre les Dénés et les Cris de la région. Traductrice et médiatrice, elle joue un rôle décisif dans l’établissement de la paix entre les deux nations. 

« Ambassadress of Peace » de Franklin Arbuckle
© Avec la permission du Musée du Manitoba, salle de la Compagnie de la Baie d’Hudson

York Factory, un poste de traite anglais, est établi en 1684 sur la rivière Hayes, en amont de la baie d’Hudson. James Knight est nommé agent principal du poste de traite en 1714. Il espère ranimer le commerce anglais après une brève occupation française et établir des relations commerciales avec les Dénés, qui évitent York Factory parce que le poste se trouve en territoire cri.

Thanadelthur, qui signifie « martre sauteuse », est capturée par les Cris au cours d’un raid printanier en 1713. Elle finit par s’échapper avec une autre Déné, mais la faim et le froid les obligent à rebrousser chemin. Sa compagne ne survit pas. Thanadelthur rencontre un groupe de chasseurs de la Compagnie de la Baie d’Hudson (CBH), qui la conduisent à York Factory en novembre 1714.

Knight est impressionné par l’intelligence de Thanadelthur et par sa maîtrise des langues; il lui demande d’être sa traductrice. Elle lui raconte de nombreuses histoires sur son peuple, et mentionne notamment leurs ressources en fourrure et en cuivre et parle d’un métal jaune que Knight pense être de l’or. Ses récits inspirent Knight et, au cours de l’hiver 1715, il organise avec Thanadelthur une mission de paix auprès du peuple déné.

En juin 1715, Thanadelthur part avec le chef d’expédition, William Stuart, un employé de la CBH, et un groupe de Cris désireux de faire la paix avec leurs voisins dénés. Cependant, l’expédition est accablée par la maladie et la famine. Bon nombre de Cris rentrent chez eux et, risquant de mourir de faim, ceux qui restent se séparent pour augmenter leurs chances de trouver de la nourriture. Lorsqu’ils ne peuvent plus continuer, Thanadelthur leur demande d’attendre dix jours pendant qu’elle continue seule. Le dixième jour, elle revient accompagnée de plus d'une centaine de Dénés prêts à conclure la paix avec les Cris et à commercer avec les Britanniques.

Entrepôt de York Factory
© Parcs Canada
Le 7 mai 1716, près de onze mois après leur départ, Thanadelthur et Stuart regagnent York Factory en compagnie de dix Cris et de dix Dénés. Stuart est impressionné par le respect qu’inspire Thanadelthur à toutes les parties et fait part à Knight du rôle décisif qu’elle a joué dans leur réussite. Thanadelthur demeure à York Factory à titre de médiatrice culturelle. Knight et Thanadelthur planifient d’autres expéditions, mais cette dernière tombe malade et meurt le 5 février 1717.

En raison de son rôle dans le commerce de la CBH et parce qu’elle a rapproché plusieurs cultures, Thanadelthur a été désignée personne d’importance historique nationale en 2000. York Factory est un lieu historique national du Canada.

Pour plus de renseignements sur York Factory, visitez la page du Lieu historique national du Canada York Factory.
Date de modification :