Cette semaine en histoire

Archives

Les Asahi affrontent les Giants de Tokyo!

Semaine du lundi le 24 mai 2010

Le 24 mai 1935, les Asahi de Vancouver se mesurent aux Giants de Tokyo lors d'un match hors-concours disputé à domicile. Les gradins du Con Jones Park sont pleins à craquer de spectateurs venus voir les Asahi affronter la meilleure équipe de baseball du Japon. Il s’agit de la première fois qu’une équipe de baseball japonaise visite le Canada, et beaucoup de partisans enthousiasmés demandent des autographes aux joueurs après la victoire enlevante des légendaires Giants par la marque de 2-1.

Les Giants de Tokyo et le Asahi de Vancouver
© Japanese Canadian National Museum - Collection Bev Matsu.
En 1914, les Nippons de Vancouver se rebaptisent les Asahi (« soleil levant ») et commencent à jouer contre des équipes canadiennes et américaines. La plupart des membres de cette équipe formée de Canadiens d’origine japonaise vivent à Vancouver, principalement dans le quartier de Japantown. L’équipe fréquente habituellement les Powell Street Grounds (aujourd'hui le parc Oppenheimer), où elle tient ses pratiques et dispute beaucoup de matchs excitants. Ses adversaires en viennent rapidement à admirer la discipline et l’esprit d’équipe des joueurs de l’Asahi, deux valeurs japonaises traditionnelles qui se reflètent dans leur style de jeu particulier et stratégique appelé « brain ball » (c'est-à-dire « jeu astucieux »).

Le jeu astucieux mise sur l’habileté et la rapidité, plutôt que sur la force brute valorisée par les équipes euro-canadiennes. Le gérant du club Asahi, Harry Miyasaki, encourage ses joueurs à marquer des points en faisant des amortis et en volant des buts pour forcer la défensive de l'équipe adverse. Si les joueurs euro-canadiens frappent souvent la balle plus loin que les joueurs de l’Asahi, ceux-ci compensent avec leur rapidité et la stratégie unique du jeu astucieux L’Asahi est du même calibre que ses homologues euro-canadiens et gagne beaucoup de matchs. Les performances de l’équipe et le bon esprit sportif de ses joueurs sur le terrain gagnent le respect des équipes euro-canadiennes et deviennent une source de fierté pour la communauté canadienne-japonaise.

Le baseball occupe une très grande place dans les familles canadiennes d’origine japonaise. Les Canadiens japonais de première génération (Issei, ou immigrant japonais) ont souvent de la difficulté à s’entendre avec leurs enfants (Nisei, ou personne de descendance japonaise née au Canada). Alors que les Issei restent très attachés à leurs origines, les Nisei ont adopté la culture canadienne. Ces différences limitent les discussions sur des sujets comme la politique ou la philosophie. Le baseball, et particulièrement les matchs du club Asahi, donnent cependant à ses différentes générations une activité commune et un sujet de discussion.

L’équipe est démantelée en 1941 à cause de l’internement des Canadiens d’origine japonaise. Les membres de l'Asahi se rendent alors dans d’autres villes canadiennes pour enseigner le baseball aux enfants et transmettre les techniques originales du jeu astucieux et la tradition de l'esprit sportif à une nouvelle génération de Canadiens de descendance japonaise et européenne.

En raison de l’importance que lui accordent les familles canadiennes d’origine japonaise, et parce qu’elle a renforcé les liens entre les Canadiens japonais et les Euro-Canadiens, l’équipe de baseball Asahi a été désignée événement d'importance historique nationale en 2008.

Mai est le Mois du patrimoine asiatique. Pour plus d'information sur l’internement des Canadiens d’origine japonaise, consultez les articles suivants de Cette semaine en histoire : Un épisode tragique de notre histoire et La promesse.

Date de modification :