Cette semaine en histoire

Archives

« Le sentier dans la montagne »

Cette histoire est parue à l'origine en 1999

Lucy Maud Montgomery, éminente écrivaine canadienne de renommée mondiale, voit le jour à Clifton (aujourd'hui New London), à l'Île-du-Prince-Édouard, le 30 novembre 1874.

Lucy Maud Montgomery

Lucy Maud Montgomery
© Bibliothèque et Archives Canada / C-11299

Âgée d'à peine deux ans à la mort de sa mère, Montgomery est élevée par ses grands-parents, Alexander et Lucy Woolner Macneill, non loin de chez elle, à Cavendish. Elle passe la majeure partie des 35 années suivantes à la ferme de ses grands-parents. Elle obtient un brevet d'enseignement du collège Prince of Wales à Charlottetown (1893-1894) et étudie la littérature anglaise pendant une session à l'université Dalhousie; elle a alors 20 ans. Elle enseigne ensuite dans différentes écoles de l'Île. Après la mort de son grand-père en 1898, Montgomery demeure pratiquement en permanence à Cavendish où elle s'occupe de sa grand-mère. C'est là qu'elle aiguise sa plume d'écrivaine et qu'elle campe bon nombre de ses romans.

Son premier livre, Anne...la maison aux pignons verts, publié en 1908, est tout de suite remarqué dans le monde entier. Le célèbre écrivain Mark Twain lui écrit pour lui dire qu'elle a créé « l'enfant la plus charmante et la plus aimable depuis l'immortelle Alice ». La façon dont Montgomery sait rendre l'enfance et créer des personnages qui deviennent vite des modèles de comportement, notamment pour les jeunes femmes, attire les lecteurs jeunes et vieux. Ses ouvrages montrent à quel point elle apprécie la beauté naturelle de l'Île et présente la maison comme le noyau sacré de la famille.

La maison aux pignons verts

La maison aux pignons verts
© Parcs Canada / J. Butterhill / 1995

En 1911, Montgomery épouse le révérend Ewan Macdonald et déménage à Leaskdale (Ontario). Au presbytère de Leaskdale, Montgomery écrit près d'une douzaine d'ouvrages avant de s'installer à Norval (Ontario). Elle passe le reste de sa vie en Ontario, mais visite l'Île-du-Prince-Édouard à l'occasion. Elle meurt à Toronto le 24 avril 1942 et est enterrée à Cavendish, qu'elle considère comme son « chez-soi spirituel ». Montgomery associe sa vie au « sentier dans la montagne », allusion à une strophe qui l'a inspirée lorsqu'elle n'était pas encore connue. Elle a publié plus de 20 romans ainsi que des poèmes et des nouvelles. Ses ouvrages sont sources d'inspiration de par le monde et des centaines de milliers de touristes viennent chaque année à l'Île-du-Prince-Édouard découvrir l'univers magique qu'elle décrit dans ses oeuvres.

Une plaque érigée à Cavendish (Î.-P.-É.) reconnaît l'importance historique de Lucy Maud Montgomery. Le presbytère de Leaskdale a aussi été désigné un lieu d'importance historique nationale. La maison aux pignons verts de Cavendish où habite Anne, dans le roman de Montgomery, est administrée par Parcs Canada qui y offre des visites guidées. Pour plus d'information sur Lucy Maud Motgomery et la maison aux pignons verts, voir le Site patrimonial Green Gables.

Date de modification :