Cette semaine en histoire

Archives

L’histoire d’un musée d’histoire

Cette histoire est parue à l'origine en 2006

Le musée McCord d’histoire canadienne ouvre officiellement ses portes à Montréal le 13 octobre 1921. Son nom lui vient de son créateur, David Ross McCord, homme passionné qui a rassemblé l’une des premières et des plus importantes collections d’objets liés à l’histoire du pays.

M. David Ross McCord dans sa bibliothèque, Temple Grove, Montréal (Qc), vers 1916
©Musée McCord / MP-0000.2135.1N

Né à Montréal en 1844, David Ross McCord est issu d’une prestigieuse famille bourgeoise d’origine irlandaise. Fidèle aux générations qui l’ont précédé, il est juriste de profession. En 1870, il devient le principal administrateur de la succession familiale, qui comprend le fief Nazareth où la spéculation foncière est fructueuse. Toutefois, l’histoire constitue sa réelle passion et cela, au détriment des affaires familiales.

La fin du 19e siècle correspond à une période d’engouement pour l'histoire où les Canadiens tentent de s’approprier un passé national. Conscient de la diversité qu’offre le Canada, McCord rêve de démontrer qu’une nation unifiée puisse émerger de la diversité, et il est convaincu qu’une compréhension du passé renforce cette identité. Partageant les idées impérialistes qui prédominent chez l’élite anglaise, sa vision de l’histoire est influencée par la thèse du « choc des races » autochtone, française et britannique de l’Amérique du Nord qui forment la base de l’identité nationale. Ainsi, McCord dévoue la majeure partie de sa vie à fonder un musée qui illustre l’influence de chacun de ces peuples.

McCord National Museum, maison Joseph, angle des rues McTavish et Sherbrooke, Montréal (Qc), vers 1927
©Musée McCord / Sydney Jack Hayward, MP 0000.181.4.1

C’est ainsi que dès 1878, il commence à enrichir la collection familiale en y ajoutant des éléments significatifs qui expliquent le passé. Celle-ci devient si considérable qu’il décide en 1919 d’en faire don à l’Université McGill. En 1921, elle est exposée officiellement au Musée McCord aménagé dans l’ancienne demeure du grand financier Jesse Joseph. Fermé en 1936, le Musée McCord ne rouvre pas ses portes avant 1971, dans l’ancien centre universitaire de McGill, sur la rue Sherbrooke.

Le musée McCord rassemble plus d’un million d’objets auxquels s’ajoutent 4 000 dossiers documentaires relatant l’histoire canadienne. La collection comprend des objets ethnologiques et archéologiques, des costumes et des textiles, des archives photographiques et manuscrites ainsi que des oeuvres d’art. Elle documente une variété de domaines : domestique, urbain, religieux, artistique, politique, etc. La collection originale d’archives photographiques du célèbre photographe William Notman est l’acquisition la plus précieuse du Musée; elle permet un retour dans le temps pour visiter le Montréal des années 1840-1935.

Décédé en 1930, David Ross McCord a amplement atteint sa mission. En 1999, il est désigné personne d’importance historique nationale pour avoir créé un musée public de recherche et d’enseignement consacré à la préservation, à l’étude, au rayonnement ainsi qu’à la reconnaissance de l’histoire canadienne.

Pour en savoir plus, visitez le site du Musée McCord.

Date de modification :