Cette semaine en histoire

Archives

Un grand artiste et photographe inuit

Cette histoire est parue à l'origine en 2004

Peter Pitseolak, grand artiste et photographe talentueux, d'origine inuite, décède le 30 septembre 1973. Son oeuvre exceptionnelle laisse aux générations futures un précieux legs artistique et documentaire du mode de vie du peuple inuit.

Pitseolak naît sur la côte sud-est de l'île de Baffin, à Cape Dorset, en novembre 1902. Le nom Pitseolak signifie « pigeon de mer » en inuktitut. Fils et petit-fils de chefs puissants, il grandit dans la tradition des Seekooseelakmiut, un peuple inuit  nomade vivant principalement de chasse et de pêche. Au cours de sa vie, il observe d'importants changements dans sa région natale. Ainsi, en 1913, la Compagnie de la Baie d'Hudson y établit un premier poste de traite permanent. De nombreux chasseurs inuits deviennent alors des trappeurs et échangent des peaux de renards contre des marchandises européennes comme des fusils, des trappes et des bateaux en bois. Peu à peu, les Seekooseelakmiut cessent de chasser et deviennent de plus en plus sédentaires.

À l'âge adulte, Pitseolak se démarque par ses talents de chasseur, de trappeur, de navigateur et de chef de campement. Il réalise cependant que la culture traditionnelle inuite est malheureusement vouée à la disparition. Il prend alors tous les moyens à sa disposition pour documenter les légendes et l'histoire de son peuple afin que les générations suivantes n'oublient pas le passé de leurs ancêtres. Il crée donc des dessins, des peintures et des gravures qui représentent des personnages, des animaux ainsi que des créatures mythologiques.

Dessin de Peter Pitseolak
© Peter Pitseolak's Escape from Death de Peter Pisteolak, sous la direction de Dorothy Harley Eber

Dans les années 1930, il est l'un des premiers à utiliser un appareil photo et découvre rapidement les possibilités qu'offre la photographie. Il consacre alors une grande partie de son temps à photographier sa famille vêtue de vêtements traditionnels et son environnement. Il devient aussi un habile technicien : il développe ses premières photos dans un igloo et confectionne un filtre pour son appareil photo à l'aide d'une lentille de verre fumée. Son inestimable collection de photographies s'étend du début des années 1940 jusqu'à sa mort, en 1973. L'œuvre volumineux de Pitseolak présente une grande variété de thèmes et illustre le passage des Seekooseelakmiut d'un peuple de chasseurs nomades à un peuple sédentaire vivant en collectivité.

Durant de nombreuses années, Pitseolak garde quotidiennement des notes sur toutes sortes d'événements qui surviennent dans sa région et s'en sert pour écrire un livre intitulé People From Our Side, qui paraît deux ans après sa mort et dans lequel il décrit sa vie et des expériences de son peuple.

En 1981, Peter Pitseolak a été désigné personne d'importance historique nationale.

Date de modification :