Cette semaine en histoire

Archives

Les guides du Nord

Cette histoire est parue à l'origine en 2006

Le 1er avril 1999, le nouveau territoire du Nunavut entre officiellement dans la Confédération et son drapeau est présenté au public. Les premiers projets d’autonomie gouvernementale visant les Autochtones de l’Arctique remontent aux années 1960. Des plébiscites organisés dans les Territoires du Nord-Ouest en 1992 confirment que la région souhaite la sécession de son territoire. Enfin, la ratification de l’Accord sur les revendications territoriales du Nunavut, une étape essentielle vers l’autonomie, survient le 9 juillet 1993. Moins de six ans plus tard, le rêve d’un gouvernement autonome inuit devient réalité et le Canada tout entier est charmé par le drapeau du Nunavut.

Le drapeau de Nunavut
Le drapeau du Nunavut est représentatif du paysage et du riche patrimoine culturel du Nord canadien. L’étoile dans le coin supérieur droit est l’étoile polaire (niqirtsuituq dans la langue des Inuit, l’inuktitut), qui guide les navigateurs depuis des siècles. Cette étoile évoque également l’importance des aînés dans la société inuite. Le rouge souligne les liens étroits qui unissent le Canada et le Nunavut. Le bleu et l’or représentent l’abondance et la beauté de la terre, de la mer et du ciel. Un inukshuk, sans doute le symbole le plus ancien et le mieux connu du Nord canadien, ancre le drapeau en son centre.

Les inuksuit
© Parcs Canada
Le mot inukshuk est dérivé de inuk, qui veut dire « personne » en inuktitut. Inukshuk se traduit littéralement par « agir en tant que personne ». Les inuksuit (pluriel de inukshuk) sont des statues de pierre qui servent depuis très longtemps à de nombreuses fins, tantôt balisant une piste importante, tantôt signalant l’emplacement d’une cache de viande. Ils peuvent aussi être des monuments dédiés aux voyageurs sur le point d’entreprendre un dangereux périple. Pour attirer la chance, ces voyageurs placent souvent une offrande aux pieds d’un inukshuk. À l’automne, durant la saison de la chasse, des groupes d’inuksuit peuvent servir de « clôtures à caribous » pour mener les animaux vers les chasseurs à l’affût.

À Enukso Point, dans le sud-ouest de l’île de Baffin, on trouve un grand nombre d’inuksuit, notamment deux groupes importants de statues à environ 500 mètres l’un de l’autre. Certains inuksuit mesurent sept pieds de hauteur, et à un endroit donné, on en dénombre une centaine. Il s’agit sans doute du plus fantastique étalage de l’expression culturelle des Inuit de la planète. Les Inuksuit d’Enukso Point ont été désignés en tant que lieu historique national en 1969.

Date de modification :