Cette semaine en histoire

Archives

Le plus ancien journal du Canada

Cette histoire est parue à l'origine en 2001

Avant le 23 mars 1752, date de la première édition de la Halifax Gazette, aucun journal ne paraissait régulièrement dans les colonies de l'Amérique du Nord britannique. Fait remarquable, ce journal, le plus ancien au Canada, existe encore de nos jours.

La Halifax Gazette, 1752

La Halifax Gazette, 1752
© Bibliothèque et Archives Canada

Malgré des débuts difficiles, John Bushnell, de Boston, publia la première édition de la Halifax Gazette en mars. Les premiers numéros de la Gazette sont des tabloïds, c'est-à-dire des journaux petit format. Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse finance la Gazette en y publiant des avis officiels et des proclamations. Cette publication « officielle » présente surtout des comptes rendus des nouvelles de la Grande-Bretagne et de l'Europe, en plus de reprendre des articles parus dans les journaux de Boston.

Les coloniaux ne trouvent pas beaucoup de nouvelles locales — naissances ou mariages — dans leur journal, celui-ci leur préférant les membres en vue de la société haligonienne. Seuls les gens riches ou célèbres ont droit à un article nécrologique dans la Gazette. Celle-ci renferme aussi de la publicité sur une foule de sujets, de l'immobilier aux écoles et à des produits comme le sucre, le pain et diverses boissons alcoolisées. Les premiers numéros annonçaient même des « esclaves noirs ».

En 1760, Bushnell s'associe à Anthony Henry, imprimeur de métier. Henry donne de l'expansion au journal et embauche le serviteur en fuite d'un imprimeur de Boston, Isaiah Thomas, comme apprenti. Henry et Thomas font preuve d'audace et critiquent dans leur journal la Loi du timbre qui impose une taxe sur chaque morceau de papier imprimé dans les colonies de l'Amérique du Nord britannique. Le gouvernement, qui commandite le journal et qui tire profit de cette loi, les renvoie.

Canada's First Printing Press, de Rex Woods

Canada's First Printing Press, de Rex Woods
Avec la permission de Rogers Communications Inc.

En 1766, un nouvel imprimeur venu de Londres, Robert Fletcher, prend la tête du journal qu'il rebaptise la Nova Scotia Gazette. Fletcher apporte d'autres changements, notamment en optant pour du papier pleine page. Henry fonde alors un nouveau journal qui fait concurrence au premier, ce qui incite le gouvernement à lui rendre la gestion de la Gazette en 1770.

Après la révolution américaine, qui stimule l'essor de la société néo-écossaise, la Gazette prend peu à peu des allures de journal moderne et étend sa couverture locale. Le journal paraît sous divers titres jusqu'en 1867, lorsqu'il devient la Royal Nova Scotia Gazette. Il retrouve alors son rôle d'organe officiel du gouvernement. Renommé Royal Gazette en 1977, il demeure la voix du gouvernement de la Nouvelle-Écosse.

Une plaque de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada à Halifax (Nouvelle-Écosse) commémore la Halifax Gazette, le plus ancien journal du Canada.

Date de modification :