Cette semaine en histoire

Archives

Le baron du whiskey

Cette histoire est parue à l'origine en 2007

Hiram Walker voit le jour à Douglas (Massachusetts) le 4 juillet 1816. Les activités de cet éminent entrepreneur de la région de Windsor, en Ontario, occuperont une place importante dans le développement du secteur frontalier Windsor-Detroit.

Hiram Walker
Hiram Walker
© Bibliothèque et Archives Canada / PA-134862
À son arrivée à Détroit, au Michigan, en 1838 à l’âge de 22 ans, Walker travaille d’abord dans une mercerie du centre-ville. Dès 1850, il possède sa propre mercerie et en 1854, il décide de se lancer dans la production du vinaigre pour faire concurrence à une entreprise locale dont il vend le produit. Son succès est tel qu’il construit bientôt une petite vinaigrerie à Détroit. Tandis qu’il s’adonne à la fabrication de vinaigre, il décide d’explorer la distillation des spiritueux, vendus à côté du vinaigre dans les merceries. La même année, il produit un premier baril de whiskey « Walker’s Club », qui deviendra le « Canadian Club ». Walker ignore que ce petit investissement sera le plus important de sa vie.

Le premier bureau de Hiram Walker
Le premier bureau de Hiram Walker
© Margaret Caron / Parcs Canada / 2007
Alors que le mouvement en faveur de la tempérance prend de l’ampleur au Michigan, Walker décide en 1856 d’acheter un lot de l’autre côté de la frontière, à quelques kilomètres à l’est du village de Windsor. En 1859, on y trouve une minoterie et une distillerie. Au milieu des années 1860, Walker lui-même fait construire à « Walkerville » plusieurs bâtiments, dont un hôtel, un magasin et des logements pour ses employés. Il fournit également au village des services de police et d’incendie, et les enfants vont à l’école dans des structures construites sous son égide. Le gouvernement canadien reconnaît à Walkerville le statut de village en 1869 et y fait bâtir un bureau de poste. Walkerville devient une municipalité en 1890.

Walker investit aussi dans d’autres secteurs. Il met sur pied le Lake Erie, Essex and Detroit Railway, voie ferrée qui relie Windsor à des collectivités comme Leamington, puis aux chutes Niagara. Ce chemin de fer lui sert à expédier bon nombre des produits issus des nombreuses fabriques de l’agglomération industrielle de Walkerville.

En 1895, Walker doit prendre sa retraite pour des raisons de santé. Il cède alors ses investissements et ses entreprises à ses fils. Il meurt en 1899 d’un accident vasculaire cérébral, dans sa maison de Détroit. Walker laisse une distillerie prospère qui connaîtra une renommée internationale, de même qu’une ville de compagnie modèle. Son influence sur le développement industriel et économique de la région de Windsor se fera sentir pendant maintes années.

Hiram Walker a été désigné personne d’importance historique nationale en 1971.

Date de modification :