Cette semaine en histoire

Archives

Le père du jeu de la crosse

Cette histoire est parue à l'origine en 2003

William George Beers naît à Montréal (Québec) le 5 mai 1841. Après des études à la Phillips School et au Lower Canada College, il devient l'un des plus éminents dentistes de sa ville natale. Sa passion pour les sports, et particulièrement pour la crosse, l'amènera à révolutionner ce sport.

William George Beers

William George Beers
© Bibliothèque et Archives Canada /
C-008965

La crosse a été inventée par les Autochtones qui lui donnaient différents noms tels que « baggataway » et « tewaarathon ». Les Blancs pratiquaient ce sport depuis les années 1830, mais les Autochtones en restaient les maîtres incontestés. William Beers commence à jouer à la crosse à 19 ans, il est gardien de but pour le club Montréal Lacrosse. Dans ses temps libres, il aime observer les parties opposant les « Indiens » d'Akwesasne et de Kanawake. Estimant le jeu trop violent et qu'il faut le réglementer, il publie une brochure décrivant les règles de base, le nombre de joueurs de chaque équipe, les dimensions du terrain et la distance entre les buts. Par la suite, ce sport gagne en popularité auprès des Blancs.

En plus de réglementer le jeu, Beers en fait la promotion avec beaucoup d'énergie et de succès, au point où la crosse est désignée sport national du Canada par le Parlement en 1859. Le 26 septembre 1867, William Beers organise une conférence à Kingston pour mettre sur pied la National Lacrosse Association, qui deviendra le premier organisme national de sport en Amérique du Nord. Son objectif est de codifier la crosse et d'encourager la camaraderie et l'unité dans ce nouveau pays qu’est le Canada, comme le rend si bien la devise « Notre pays, notre sport ». Tous les clubs qui se joignent par la suite à l'association adoptent les règles établies par Beers. Il faut comprendre que celles-ci ont non seulement changé le sport original de la crosse, mais en ont exclu graduellement les Autochtones par des règles discriminatoires. Aujourd’hui, ce sport demeure populaire parmi les Premières nations, notamment chez les joueurs iroquois.

Équipe de Mohawk Nation Lacrosse à Caughnawaga (Kanawake)

Équipe de Mohawk Nation Lacrosse
à Caughnawaga (Kanawake)

© Bibliothèque et Archives Canada / C-001959

Beers œuvre aussi à la reconnaissance de la profession de dentiste, contribuant à la création de l'Association des dentistes de la province de Québec en 1868. Il écrit de nombreux articles pour des journaux de dentisterie américains et crée le Canada Journal of Dental Science, qui cesse d'être publié en 1879 en raison de difficultés financières. Après s’être entièrement consacré à sa carrière de dentiste et à l'avancement de la crosse, il meurt d'une maladie cardiovasculaire en 1900, à l'âge de 59 ans.

Désigné personnage d'importance historique nationale en 1976, William George Beers a été surnommé le « père de la crosse ».

Date de modification :