Cette semaine en histoire

Archives

Le château de Hamilton

Semaine du lundi le 16 juin 2008

Le 17 juin 1967, peu après sa restauration, le château Dundurn, à Hamilton, Ontario, est rouvert au public. Terminé en 1835, le domaine concrétise le rêve de sir Allan Napier MacNab de créer une version réduite du château écossais du même nom qui appartenait à son grand-père.

Le Château Dundurn
© Parcs Canada / J.Butterill / 1995
Allan MacNab naît à Niagara-on-the-Lake en 1798. En 1826, il quitte York pour s’installer à Hamilton où il entreprend une carrière en droit. Avocat et homme politique, MacNab laissera sa marque sur la ville de Hamilton et passera sa vie sur la scène publique, contribuant à l’établissement du premier chemin de fer et de la première banque dans la région, et représentant sa circonscription au Parlement pendant 30 ans. En 1837, la reine Victoria le fait chevalier en reconnaissance de son appui à la cause royaliste pendant la rébellion du Haut-Canada. MacNab cherche constamment à s’élever dans l’échelle sociale, et ses biens matériels, comme le château de Dundurn, sont pour lui des preuves de sa réussite.

C’est en 1833 que MacNab acquiert de John Solomon Cartwright le terrain des hauteurs de Burlington sur lequel il fera édifier Dundurn. La maison coloniale du colonel Richard Beasley qui s’élève sur la propriété servira de point de départ au château. La construction de la demeure, conçue par l’architecte anglais Robert Wetherall, débute en 1834. Le domaine de 50 acres donne sur la baie de Burlington et comprend un verger où poussent des pommiers, des pêchers et des chênes. En plus d’offrir une vue imprenable sur la baie, le terrain possède une valeur historique puisqu’il a été occupé par des troupes durant la guerre de 1812. 

L'intérieur de Château Dundurn
© Parcs Canada / J.Butterill / 1995

Le château Dundurn est plus qu’un vaste manoir. Il représente une nouvelle conception de l’architecture – le mouvement pittoresque – introduite au Canada au début du 19e siècle, qui vise à rehausser la beauté du paysage naturel en intégrant les formes naturelles aux éléments de la composition.

Dundurn est conçu de manière à souligner la beauté naturelle exceptionnelle du site. Ainsi, le rez-de-chaussée du château est doté de larges portes-fenêtres offrant en tout temps une vue dégagée sur le domaine. De même, sur le terrain, sentiers et bâtiments guident le visiteur vers des endroits jugés particulièrement intéressants.

En 1889, Dundurn est vendu à la ville de Hamilton qui en fait un parc et un musée. Dans les années 1960, la ville entreprend de restaurer le château, qu’elle rouvre au public en 1967. En 1984, le Château Dundurn est désigné lieu historique national parce qu’il constitue un bel exemple du style pittoresque au Canada.

Date de modification :