Cette semaine en histoire

Archives

Charles Magrath : un pionnier de l’Ouest canadien

Semaine du lundi le 21 avril 2008

Charles Alexander Magrath naît le 22 avril 1860 en Ontario, dans une ville connue aujourd’hui sous le nom de North Augusta. Le parcours de Magrath l’amène à vivre aux quatre coins du pays, où il travaille comme arpenteur-géomètre, politicien et expert en irrigation. Quittant l’Ontario, il va s’établir en Alberta, mais il travaille aussi quelque temps en Saskatchewan. Des années plus tard, il retourne en Ontario avant d’aller vivre à Terre-Neuve pendant une courte période de temps, puis il s’établit pour de bon en Colombie-Britannique en 1937.

Charles Alexander Magrath
Charles Alexander Magrath
© Bibliothèque et Archives Canada / C-02440
En 1878, à l’âge de18 ans, son travail d’arpenteur des terres fédérales le mène vers l’Ouest du pays, en Alberta, où il participe au cours des sept années suivantes aux travaux d’arpentage des terres de l’Ouest. Il devient ensuite commissaire foncier pour la North Western Coal and Navigation Company et dirige des projets d’irrigation qui transformeront le Sud de l’Alberta, un endroit sec et aride, en une région propice à l’agriculture. Magrath est notamment une figure importante de la construction du canal Galt. Construit entre 1898 et 1900, ce canal s’étend de la rivière St. Mary, près de Kimball, jusqu’à Lethbridge et Stirling, et constitue le premier projet d’irrigation de grande envergure au Canada. Pour construire et faire creuser ce canal, il recrute des ouvriers mormons venus de l’Utah et de l’Iowa et, pour acquitter la moitié de leur paiement, il leur offre des terres sur lesquelles ils pourront s’établir. En 1899, ces colons lui font l’honneur de nommer leur ville du sud de l’Alberta, Magrath.

Groupe d’arpenteurs‑géomètres du Dominion, à Winnipeg (mai 1882)
Groupe d’arpenteurs‑géomètres du Dominion, à Winnipeg (mai 1882)
© Archives Glenbow (NA-878-7)
En plus de participer à différents projets d’aménagement des terres, Magrath s’implique activement dans des comités et dans la politique tout au long de sa vie. De 1891 à 1898, il siège à l’assemblée législative des Territoires du Nord-Ouest, tout en assumant ses fonctions de premier président de la Chambre de commerce de Lethbridge, en 1889, et de premier maire de Lethbridge, en 1891. Trois ans après l’entrée de l’Alberta dans la Confédération, Magrath devient député de la circonscription de Medicine Hat, une fonction qu’il exercera de 1908 à 1911. En 1911, il est nommé membre de la Commission internationale des voies navigables (aujourd’hui la Commission mixte internationale), où il restera pendant 25 ans et, en 1920, il met à profit ses connaissances en matière d’arpentage et d’irrigation en siégeant, à titre de président, à un comité sur la sécheresse dans le sud de l’Alberta.

Charles Alexander Magrath meurt le 30 octobre 1949 à Victoria, en Colombie-Britannique. Il est désigné personne d’importance historique nationale en raison de ses nombreuses réalisations dans les domaines du génie civil et de l’arpentage dans les Prairies.

Date de modification :