Cette semaine en histoire

Archives

La création du parc des Champs-de-Bataille

Semaine du lundi le 17 mars 2008

Le 17 mars 1908, une loi est adoptée par le Parlement canadien pour créer la Commission des champs de bataille nationaux (CCBN). Celle-ci a comme mandat d’acquérir les champs de bataille de Québec et d’en faire un grand parc national canadien. C’est ainsi que le parc des Champs-de-Bataille voit le jour dans la ville de Québec.

Une vue aérienne du parc des Champs-de-Bataille
© Parcs Canada / P. St-Jacques / 1984
L’idée de ce parc surgit en 1906 alors que l’on prépare les fêtes du tricentenaire de la fondation de Québec. Dès la fin du 19e siècle, l’idée de préserver un espace vert dans la ville, afin d’assurer le bien-être de la population et aussi à contenir l’urbanisation, circule. Le parc est donc créé avec le but de mettre en valeur les batailles de 1759 et de 1760 (la bataille de Sainte-Foy) ainsi que de commémorer les combattants français et anglais qui se sont affrontés à cet endroit.

Le parc est constitué principalement de deux lieux : les plaines d’Abraham et le parc des Braves. Il compte 108 hectares de plaines et de boisés qui ont été préservés à leur état naturel malgré l’essor de l’urbanisation au 20e siècle. De nos jours, ce parc offre aux visiteurs une diversité d’activités telles que des festivals, la pratique de sports et des visites historiques.

Le parc des Champs-de-Bataille est souvent appelé les plaines d’Abraham, ayant été rebaptisé ainsi par l’imaginaire populaire. Ce nom serait celui d’un des premiers colons installé à Québec, Abraham Martin, qui utilisait ce terrain pour faire paître ses animaux. Par contre, Abraham n’était pas le propriétaire de la terre et il n’y habitait pas. 

Une reconstitution de la bataille des plaines d'Abraham
© Parcs Canada / P. St-Jacques / 1994

Le parc est un des premiers sites au Canada à recevoir une reconnaissance officielle du gouvernement fédéral en raison de ses caractéristiques naturelles et historiques. Il est surtout connu comme le lieu d’affrontement entre les armées française et anglaise qui voulaient gagner le contrôle de la colonie. D’ailleurs, c’est l’emplacement où se déroula la légendaire bataille entre les armées du marquis Louis-Joseph de Montcalm et du général James Wolfe, connue sous le nom de la bataille des plaines d’Abraham. Par contre, le parc d’aujourd’hui ne correspond qu’à environ un tiers du terrain utilisé par les combattants lors des batailles de 1759 et de 1760.

Le parc des Champs-de-Bataille est associé à plusieurs événements et lieux ayant une désignation d’importance historique nationale du Canada. Par exemple, en 1775, il est le site du siège de Québec par les Américains, désigné événement d’importance historique nationale du Canada en 1984. Il est aussi l’emplacement des tours Martello de Québec, des fortifications britanniques construites pour défendre Québec contre des attaques américaines, bâties entre 1808 et 1812, désignées lieu d’importance historique nationale du Canada en 1990.

Date de modification :