Cette semaine en histoire

Archives

Et vlan! Dans le panier...

Cette histoire est parue à l'origine en 1999

Le 21 décembre 1891, espérant soulever l'enthousiasme de ses élèves de gymnastique, James Naismith invente le basket-ball.

Naismith grandit sur une ferme près d'Almonte, en Ontario; c'est là qu'il prend goût au sport. Il les pratique tous : du rugby à la crosse, en passant par le baseball, le cricket, le curling, la gymnastique et l'athlétisme. Après avoir obtenu des diplômes en théologie et en éducation physique à l'université McGill, il devient moniteur à l'école de formation de la Young Men's Christian Association (YMCA), aujourd'hui le collège de Springfield, au Massachusetts. Naismith est convaincu qu'un corps sain est le gage d'un esprit sain.

James Naismith - ca 1910

James Naismith - ca 1910
© BAC / C-7994

Confronté à l'apathie de ses élèves, Naismith cherche des nouvelles façons de les motiver. Par temps doux, ils aiment bien le foot-ball et le base-ball, mais l'hiver, les cours se déroulent à l'intérieur, ce qui limite les activités. Naismith veut réprimer la violence dans le sport et veut donc mettre au point un sport sans contact. Empruntant des éléments à divers jeux, y compris le « duck-on-a-rock »  qu'il a pratiqué dans son enfance, Naismith en imagine un où les joueurs gagnent des points en plaçant un ballon de soccer dans un but surélevé. Un tel jeu demande de l'habileté et de la précision plutôt que de la force, ce qui évite de recourir à la mise en échec. Naismith cloue des filets de pêche au balcon du gymnase, portant la hauteur du filet à 10 pieds. Il affiche les 13 règles du nouveau sport à la porte du gymnase et, comme sa classe compte 18 élèves, le premier match de basket-ball met en présence deux équipes de neuf joueurs. Le jeu inventé par Naismith connaît un succès instantané.

Le basket-ball a subi bien des modifications depuis lors, mais les 13 règles originales de Naismith demeurent toujours la base du jeu. Les femmes ont vite adopté ce sport, bientôt doté d'un anneau en métal, d'un panneau et d'un ballon distinct. Dans les années 1930, de nouvelles règles ont été introduites dans le but d'accélérer le jeu, et le lancer en suspension est devenu populaire.

Naismith avec ball et basket...Basketball!!!

Naismith avec ball et basket...Basketball!!!
© BAC / C-80002

Après avoir travaillé pour la YMCA, Naismith étudie à l'école de médecine de Denver et devient directeur de l'éducation physique et des études religieuses à l'université du Kansas. On lui attribue également l'invention du casque de football : il aurait coupé un ballon sur la longueur et l'aurait placé sur sa tête pour se protéger. En 1936, Naismith se rendit à Berlin où le basket-ball était présenté pour la première fois aux Jeux olympiques. La mémoire de l'inventeur est honorée à Springfield, au « Naismith Memorial Basketball Hall of Fame » et à Almonte au « Naismith Museum and Hall of Fame ».

James Naismith a été désigné personne d'importance historique nationale au Canada à titre d'inventeur du basket-ball.

Date de modification :