Cette semaine en histoire

Archives

Kingston devient la capitale d'une nouvelle province

Semaine du lundi le 9 février 1998

Le 10 février 1841, Kingston devient la capitale de la nouvelle province unie du Canada. En 1791, la Grande-Bretagne avait divisé la colonie en deux parties : le Haut et le Bas-Canada (aujourd'hui l'Ontario et le Québec). Cependant, les rébellions de 1837 et 1838 ayant démontré l'échec des constitutions de 1791, le parlement britannique décide en 1840 de réunir les deux Canada.

Le vieux bâtiment et ses annexes récentes

Le vieux bâtiment et ses annexes récentes
© Parcs Canada / Direction des services historiques / James De Jonge

La capitale de la nouvelle province a été choisie par Charles Poulett Thomson (Lord Sydenham), premier gouverneur général du Canada uni. Après avoir arrêté son choix, Sydenham entreprend de trouver un endroit approprié où loger le parlement. L'hôpital général de Kingston est terminé depuis juin 1835, mais comme la ville manque d'argent pour acheter les meubles et l'équipement médical requis, il n'est pas encore ouvert. Il a bien servi de caserne durant les rébellions de 1837-1838, mais il n'a pas été utilisé depuis. Lord Sydenham juge que l'hôpital ferait un excellent édifice du parlement et le loue à la ville. L'ouverture du parlement a lieu le 15 juin 1841, après de légères modifications à l'intérieur de l'édifice. Kingston ne demeure pas longtemps une capitale. La dernière séance du parlement de Kingston a lieu à l'hôpital, en novembre 1843, et la capitale est déménagée à Montréal au printemps de 1844.

Salle d'opération Fenwick

Salle d'opération Fenwick
© Les Archives de l'hôpital général de Kingston

L'hôpital général de Kingston possède aussi une histoire intéressante sur le plan médical. Dix ans après sa construction, il devient un établissement de bienfaisance. Au fil des ans, il voit les hôpitaux se transformer de centres d'accueil pour les pauvres en centres de soins et de recherche médicale. Ayant conservé une bonne partie de ses structures originales, il illustre l'évolution des soins de santé aux 19eet 20e siècles.

La Commission des lieux et monuments historiques du Canada a installé des plaques à l'hôpital général de Kingston pour commémorer les « Séances du parlement, 1841-1843 » de la province unie du Canada et la contribution des deux premiers gouverneurs généraux de cette province Lord Sydenham et Sir Charles Bagot. Une autre plaque de la CLMHC commémore l'hôpital général de Kingston en tant que lieu historique national associé à l'évolution des soins de santé publique.

Date de modification :