Cette semaine en histoire

Archives

« Une vallée remplie d’ossements »

Semaine du lundi le 20 août 2007

Joseph Burr Tyrrell est décédé le 26 août 1957, quelques mois seulement avant son 99e anniversaire. Au cours de sa vie, Tyrrell a mené de nombreux projets et apporté des contributions importantes à la géographie et à l’histoire du Canada.

Joseph Burr Tyrrell
Joseph Burr Tyrrell
© Thomas Fisher Rare Book Library
Né à Weston (Haut-Canada), Tyrrell souhaite d'abord devenir avocat. Il obtient son diplôme de l’Université de Toronto, mais après avoir pratiqué le droit pendant un an, il se fait conseiller le travail en plein air par son médecin, pour améliorer sa santé. En 1882, Tyrrell se joint donc à la Commission géologique du Canada (CGC), institution de renommée internationale créée pour évaluer les richesses minérales du Canada et explorer des terres encore vierges. Il commence à titre de commis et examine des fossiles et des roches, mais ne tarde pas à participer à des levés d’exploration dans l’Ouest.

En 1884, Tyrrell dirige sa propre expédition au nord de Calgary pour étudier la géologie et chercher des gisements de charbon. C’est dans cette région qu’il découvre un squelette de dinosaure alors qu'il escalade la berge d’un ruisseau. Il s’agit des premiers ossements de dinosaure carnivore découverts au Canada. Les ossements de dinosaures et les fossiles sont nombreux dans la région. En 1985, le Royal Tyrrell Museum of Palaeontology, nommé en l’honneur de la découverte de Tyrrell, ouvre ses portes à Drumheller (Alberta).

Tyrrell sur le lac Dubawnt
Tyrrell sur le lac Dubawnt
© Commission géologique du Canada, Ressources naturelles Canada
Au cours d’une autre expédition, Tyrell est informé par ses guides autochtone qu’un grand fleuve coule de Barren Lands à la baie d’Hudson. Tyrrell s’occupe plus tard de cartographier cette voie inconnue vers le Nord. Il parcourt 5 150 kilomètres au cours d’un voyage de huit mois plein d’embûches. Dans un compte rendu sur son voyage publié dans le Geographical Journal, Tyrrell se rappelle que même au soleil du midi, la température était très en dessous du point de congélation. Les membres de son équipe n’ont pas de nourriture ni de carburant et leurs vêtements sont en lambeaux. Néanmoins, ils rentrent tous au bercail sans encombre et Tyrrell ajoute les rivières Dubawnt et Thelon sur la carte du Canada, en plus de fournir les premières photographies et descriptions des Inuits du Caribou.

Après son départ de la CGC, Tyrrell, qui possède de vastes connaissances en géologie, se consacre à l’exploitation minière. À l’époque où la ruée vers l’or du Klondike atteint son point culminant, il est expert minier privé à Dawson. Plus tard, il devient directeur général et président de la Kirkland Lake Gold Mining Company.

Tyrrell a comblé des blancs sur la carte du Canada et a permis d’accroître les connaissances en géologie et dans d’autres domaines scientifiques. Il a également enrichi l’histoire du Canada dans la mesure où il a préparé et publié les journaux de bord des explorateurs et commerçants de fourrures des 18e et 19e siècles Samuel Hearne et David Thompson. En 1970, Joseph Burr Tyrrell a été désigné personne d’importance historique nationale.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les voyages de Tyrrell, veuillez consulter la collection numérique des Barren Lands  de la Thomas Fisher Rare Book Library.

Date de modification :