Cette semaine en histoire

Archives

Un capitaine unique en son genre

Semaine du lundi le 4 juin 2007

Le 9 juin 1882, Angus J. Walters naît à Lunenburg, en Nouvelle-Écosse. Le parcours du futur capitaine de l’un des plus célèbres emblèmes du Canada, le Bluenose, deviendra l’illustration de la vie des marins de la côte est.

Le capitaine Angus Walters, fameux capitaine du goélette Bluenose
Le capitaine Angus Walters, fameux capitaine de la goélette Bluenose
© NSRAM / NSIS / 14384
Walters a onze frères et sœurs; il commence très jeune à naviguer avec son père, le capitaine Elias Walters, qui le fait profiter de sa longue expérience. À l’âge de 13 ans, il devient « égorgeur » sur la goélette de son père, qui gagne chaque automne les Grands Bancs de Terre-Neuve pour pêcher. L’égorgeur tranche la gorge du poisson avant qu’on le nettoie; c’est l’une des plus basses besognes à bord d’une goélette. Quelques années plus tard, Walter est embauché comme dorissier; il tend et retire les filets, en plus de prendre le quart avec les autres. C’est ainsi qu’il se familiarise avec les joies et les dangers de la navigation en haute mer.

Avant même d’avoir 30 ans, Walters commande sa propre goélette. Il acquiert rapidement une réputation de capitaine habile et rapporte des Grands Bancs des prises records.

La goélette Bluenose à la ligne d
La goélette Bluenose à la ligne d'arrivée
© W. R. MacAskill / Bibliothèque et Archives Canada / PA-030802
En 1920, Walters accepte le commandement d’un nouveau navire construit à Lunenburg par Smith et Rhuland. La construction commence en novembre et le Bluenose est lancé le 21 mars 1921. La goélette a été conçue en vue de la course International Fisherman. Pour participer à cette épreuve, une goélette ne doit pas seulement être rapide; elle doit aussi être un vrai navire de pêche, qui rapporte chaque année de grandes quantités de poisson des Grands Bancs.

C’est Walters qui commande le Bluenose lors de la compétition qui se tient pour la première fois à Halifax en 1921. Il l’emporte facilement sur les autres navires, canadiens et américains, et reçoit le trophée au nom du Canada. Il répétera l’exploit cinq fois de suite; sa victoire sur les Américains inspire la fierté de tous les Canadiens.

Walters continuera à pêcher sur le Bluenose jusqu’au jour où il sera obligé de vendre la goélette, au début des années 1940. Peu après, il ouvrira une laiterie à Lunenburg, où il supervisera toutes les étapes du processus, de la production à la livraison. Il dirigera cette entreprise jusqu’à sa mort, en 1968.

En raison de ses talents de capitaine et de pêcheur, le capitaine Angus J. Walters a été désigné personne d’importance historique nationale en 2005.

Pour en savoir plus sur le Bluenose, consultez les archives de Cette semaine en histoire.

Date de modification :