Cette semaine en histoire

Archives

La bibliothèque du Parlement

Semaine du lundi le 26 février 2007

La bibliothèque du Parlement, à Ottawa est inaugurée le 28 février 1876. Coiffé d’un dôme néogothique de la grande époque victorienne, cet édifice conçu par Thomas Fuller et Chilion Jones sera le nouveau lieu de travail d’Alpheus Todd, bibliothécaire du Parlement.

La bibliothèque du Parlement
La bibliothèque du Parlement
© Parcs Canada / Mallory Schwartz / 2006

Thomas Fuller naît en Angleterre en 1823. Après avoir amorcé une carrière d’architecte, il s’établit à Toronto en 1857. L’année suivante, il est embauché par une firme d’architectes où il travaille avec Robert C. Messer et Chilion Jones. Des trois hommes, c’est Fuller qui est responsable des plans. La firme se voit accorder de nombreux projets, mais elle est surtout connue pour la conception des premiers édifices du Parlement.

En 1859, un concours est lancé pour la sélection du plan des nouveaux édifices législatifs. La même année, Messer quitte la firme. La proposition élaborée par Fuller et Jones est choisie parmi quinze candidatures. Le plan soumis consiste en un bâtiment civil constitué d’une structure symétrique de style gothique et d’une tour centrale. L’extrémité nord-est de l’édifice abritera la bibliothèque.

La conception de la bibliothèque est inspirée de la salle de lecture du British Museum. Au centre de la pièce s’élève une statue en marbre blanc de la reine Victoria, sculptée par Marshall Wood en 1871. La salle possède également un parquet mosaïque, un plafond en dôme et des portes en fer – celles-ci étant ajoutées à la demande d’Alpheus Todd.

Alpheus Todd
Alpheus Todd
© Bibliothèque et Archives Canada / C-001128
En 1841, Todd a débuté sa carrière à l’assemblée législative de la province du Canada en tant que bibliothécaire adjoint. Quinze ans plus tard, il est promu bibliothécaire en chef. En 1849, un incendie éclate dans les édifices du gouvernement à Montréal et détruit près de 10 000 des 12 000 ouvrages que comptait la collection dont Todd avait la garde. Craignant une répétition de cette catastrophe, Todd demande que la nouvelle bibliothèque du Parlement à Ottawa soit séparée de l’édifice du Centre par un corridor et des portes en fer. Cette façon de faire doit, en théorie, protéger la bibliothèque contre les flammes.

Le 3 février 1916, cette théorie est mise à l’épreuve lorsqu’un incendie éclate dans les édifices du Parlement, détruisant toute la construction à l’exception de la bibliothèque, épargnée grâce à l’empressement d’un employé, Michael MacCormac, qui a fermé les portes en fer à l’entrée du bâtiment.

La bibliothèque du Parlement demeure le seul vestige des édifices d’origine, construits entre 1859 et 1876. De 2002 à 2006, d'importants travaux de réfection et de modernisation ont été réalisés afin de préserver cette importante construction et ses quelque 17 kilomètres linéaires d’ouvrages irremplaçables.

Les édifices du Parlement sont un lieu historique national du Canada.

Pour en apprendre plus au sujet de l'incendie de 1916, visitez Au feu!! dans les archives du Cette semaine en histoire.

Date de modification :