Cette semaine en histoire

Archives

Deux siècles d’histoire au Mallard Cottage

Semaine du lundi le 4 décembre 2006

Village de pêche de Quidi Vidi datant du 18e siècle
Village de pêche de Quidi Vidi datant du 18e siècle
© Parcs Canada / J.F. Bergeron / 2002
Le nom Mallard apparaît pour la première fois dans un registre de Deeds, à Quidi Vidi (Terre-Neuve), le 5 décembre 1803. C’est l’une des seules traces de la présence des premiers membres de la famille Mallard à Terre-Neuve, l’autre étant le Mallard Cottage, qui compte parmi les plus anciennes maisons qui subsistent à Terre-Neuve.

Au début du 19e siècle, les deux frères Mallard immigrent d’Irlande. Ils construisent alors ce qui va devenir la maison familiale des Mallard. Il est généralement admis que le cottage a été construit entre 1820 et 1840, bien que certains laissent entendre que sa construction puisse remonter à 1750. Les frères Mallard arrivent à Terre-Neuve pendant la période d’immigration massive des Irlandais dans la région. L’afflux des Irlandais a une incidence importante sur Terre-Neuve et notamment sur l’architecture de la région.

Lieu historique national du Canada du Cottage Mallard
Lieu historique national du Canada du Cottage Mallard
© Parcs Canada / 1993
Le Mallard Cottage représente un bel exemple de maison terre-neuvienne inspirée des cottages à toit de chaume d’Irlande, une forme très répandue dans la province jusque dans les années 1840. Parmi les éléments clés de la résidence, mentionnons son toit bas à quatre versants, sa façade percée de cinq ouvertures, sa cheminée centrale, son ossature de bois et son bardage à clin. La maison d’un étage et demi doit une partie de son charme à ses proportions réduites. Construite par les frères Mallard, elle se compose de quatre pièces réparties entre le rez-de-chaussée et l’étage.

Quidi Vidi (Terre-Neuve)
Quidi Vidi (Terre-Neuve)
© Parcs Canada / J. Butterill / 1994
La maison reste dans la famille Mallard pendant plus d’un siècle et demi. C’est en 1985 qu’Agnes Mallard, dernier membre survivant de la famille, la vend. Malheureusement, Agnes décède l’année suivante. L’acheteur et propriétaire actuel convertit la maison historique en boutique d’antiquités et d’objets de collection. Les 27 couches de papier peint qu’il découvre sur les murs au moment de changer la décoration témoignent de l’ancienneté de la structure.

Le Mallard Cottage, qui constitue un bel exemple d’architecture populaire inspirée des styles anglais et irlandais, est désigné lieu historique national en 1983.

Date de modification :