Cette semaine en histoire

Archives

Par le trou de la serrure

Semaine du lundi le 11 septembre 2006

Éminent homme d’affaires, homme politique et premier propriétaire de Keyhole Castle, Samuel McLeod naît le 17 septembre 1853 à l’Île-du-Prince-Édouard.

Samuel McLeod
Samuel McLeod
© Glenbow Archives / NA-433-24
À seize ans, Samuel McLeod apprend le métier de cordonnier. À vingt ans, après avoir été employé par plusieurs entreprises de l’Île-du-Prince-Édouard, il lance sa propre entreprise de fabrication de chaussures, qu’il dirige avec succès jusqu’en 1881, date à laquelle il décide de s’installer à Winnipeg. Pendant deux ans, il travaille pour la Dodd & Company Boots and Shoes, puis il décide de déménager plus à l’Ouest, dans la communauté en plein essor de Prince Albert, située dans ce qui deviendra la province de la Saskatchewan.

Keyhole Castle
Keyhole Castle
© Parcs Canada
À Prince Albert, McLeod fonde une nouvelle entreprise de fabrication de chaussures, elle aussi prospère, et fait quelques incursions dans l’industrie du bois de sciage, sans toutefois réaliser de profit. Avec son fils William, il lance une entreprise spécialisée dans les assurances et dans l’immobilier qui connaît un franc succès. Il s’intéresse également à la politique, tant au niveau local que territorial. En 1886, puis en 1919, McLeod est élu maire de Prince Albert. En 1898, il est élu député à l’Assemblée législative du Territoire du Nord-Ouest (aujourd’hui l’Alberta, la Saskatchewan, les Territoires du Nord-Ouest et le Nunavut). Il est aussi membre du conseil municipal de Prince Albert et magistrat provincial.

Les lucarnes en forme de trou de serrure
Les lucarnes en forme de trou de serrure
© Parcs Canada
En 1913, McLeod demande à un architecte américain de lui construire un bâtiment qui est considéré à l’époque comme « l’une des plus extraordinaires demeures au Canada ». Les citoyens de Prince Albert suivent attentivement la construction de cette nouvelle maison au 1925, First Avenue East. Son style néo-Queen Anne, caractérisé par l’utilisation fantaisiste de tours, de lucarnes et de toits pentus, bien que rare dans la région, est typique de l’époque. La demeure se distingue par les  lucarnes en forme de trou de serrure à l’étage supérieur qui valent d'ailleurs à la demeure le nom de « Keyhole Castle ». Bon nombre des matériaux utilisés pour bâtir la maison sont importés : les tuiles qui recouvrent le toit viennent de Cuba et le marbre, d’Italie. La maison est aussi équipée d’innovations technologiques comme l’aspirateur central et l’interphone. Le coût total de la maison en 1913 s’élève à 42 000 dollars, ce qui correspond à environ 800 000 dollars aujourd’hui! On comprend qu’elle ait été qualifiée d’«extraordinaire »…

Le lieu historique national de Keyhole Castle a reçu sa désignation en 1975 en raison de son architecture exceptionnelle et remarquable.

Date de modification :