Cette semaine en histoire

Archives

Naturaliste, auteur et scout

Semaine du lundi le 14 août 2006

Ernest Thompson Seton naît à South Shields, en Angleterre, le 14 août 1860. Il est le huitième de dix garçons vivants. Sa famille émigre et s’installe sur une ferme près de Lindsay, en Ontario, lorsqu’il n’a que six ans. E.T. Seton ne tarde pas à découvrir l’univers de l’art et de la littérature qu’il rattache au paysage canadien.

Ernest Thompson Seton
Ernest Thompson Seton
© BAC / PA-164333
Il fait ses études à Toronto où il obtient un diplôme du Collège des beaux-arts de l’Ontario en 1879. Une bourse lui permet de poursuivre ses études à la Royal Academy of Art, en Angleterre, mais il ne les achèvera pas. Seton revient au Canada en 1882 et s’installe avec son frère sur une propriété rurale à Carberry, au Manitoba.

Pendant les cinq années suivantes, il explore les prairies environnantes en prenant des notes et en traçant des croquis. C’est également à cette époque qu’il commence à écrire. En 1891, il publie The Birds of Manitoba et est nommé naturaliste officiel de la province du Manitoba. Alors qu’il habite le Manitoba, Seton se rend à Paris pour étudier les arts et l’un de ses tableaux, The Sleeping Wolf, fait sensation mondialement. De retour au Manitoba, il constate que la colonisation a effacé des vastes étendues sauvages. Ce constat lui inspire un ouvrage qui paraît en 1898 et qui cimente sa renommé, Wild Animals I Have Known, un récit d’animaux présenté de façon réaliste.

Un autre auteur canadien bien connu, Charles G.D. Roberts, écrit aussi des récits racontés par les animaux, mais la contribution de Seton à l'évolution de ce genre unique est tout aussi importante. Plusieurs années après la publication de Wild Animals I Have Known, Seton publie Two Little Savages; Being the Adventures of Two Boys Who Lived as Indians and What They Learned. Inspirée des souvenirs d’enfance de Seton en Ontario, cette collection d’ouvrages est suivie de plusieurs écrits sur le scoutisme et la menuiserie d’art. En 1910, Seton collabore à la rédaction du Boy Scouts of America Official Manual. Il cherche ainsi à offrir aux jeunes un moyen d’apprécier l’environnement et d'évoluer dans la nature. 

Une page de Bannertail: The Story of a Graysquirrel par Ernest Thompson Seton
Une page de Bannertail: The Story of a Graysquirrel par Ernest Thompson Seton
© Glenbow Archives

Seton continue d’écrire et, après un voyage dans le Nord, il signe The Arctic Prairies: A Canoe Journey of 2000 Miles in Search of the Caribou (1911). Lorsqu’il cesse d’écrire régulièrement en 1930, il crée au Nouveau Mexique, avec sa deuxième épouse, Seton Village, un centre d’études à l’intention des naturalistes. Il se consacre au centre jusqu’à sa mort le 23 octobre 1946.

Ernest Thompson Seton a été désigné personne d’importance historique nationale en 1995 pour le rôle qu’il a joué dans la création d’un genre littéraire particulier au Canada – le récit réaliste d’animaux. Seton Village est encore aujoud'hui un centre d’études pour les naturalistes.

Date de modification :