Cette semaine en histoire

Archives

Le meilleur athlète au Canada une belle histoire

Semaine du lundi le 22 mai 2006

Le 24 mai 1900, le Canada célèbre le 85e anniversaire de la reine Victoria; le même jour, Lionel Pretoria Conacher voit le jour à Toronto. Il porte le nom de Pretoria en l’honneur de la ville d’Afrique du Sud qui soutient alors un siège (c’est la guerre des Boers) et pour marquer l’allégeance de sa famille à la Couronne britannique. Lionel est l’aîné d’une grande famille; après une enfance passée dans un quartier pauvre et dur du Nord de Toronto, il deviendra le « meilleur athlète au Canada ».

Lionel Pretoria Conacher
© Archives de l'Ontario
Le livre favori du jeune Conacher est Frank Merriwell’s Return to Yale de Burt L. Standish. Merriwell est un personnage fictif qui se distingue dans les sports et les rencontres mondaines. Ironiquement, Conacher finira par imiter les prouesses de Merriwell; en effet, l’industrie du sport est alors en plein essor et il y voit l’occasion de s'extraire d’un milieu difficile.

À 16 ans, il est couronné champion de lutte de l’Ontario; un an plus tard, il remporte le championnat canadien des mi-lourds. En 1919, les deux équipes de hockey dont il fait partie gagnent des prix nationaux, et les St. Pats de Toronto de la Ligue nationale de hockey lui offrent un contrat de 3500 dollars – presque trois fois le salaire habituel – qu’il refuse cependant pour garder son statut d’amateur et pouvoir pratiquer d’autres sports. En juin 1924, après avoir frappé le coup de circuit qui assure la victoire à son équipe de baseball, il traverse Toronto en taxi pour compter le but gagnant de son équipe de crosse. En plus de jouer au hockey, à la crosse et au baseball, il excelle au football, où on le surnomme « Big Train » (le grand train) en raison de sa taille et de sa vitesse. En 1921, il joue son premier match avec les Argonauts de Toronto et marque 23 des 27 points de l’équipe.

Conacher portant l'uniforme des Argos
© Archives de l'Ontario
Cependant, constatant qu’il peut gagner beaucoup d’argent grâce au hockey, il devient joueur professionnel en 1925; il joue jusqu’en 1937 avec plusieurs équipes, dont les Yellow Jackets de Pittsburgh, les Americans de New York, les Blackhawks de Chicago et les Maroons de Montréal; grâce à son jeu défensif empreint d’aggressivité, il est plusieurs fois nommé joueur‑étoile et remporte de nombreuses coupes Stanley.

Pour des raisons familiales et à cause de sa santé – il a 650 points de suture et de nombreuses fractures – Big Train se retire du sport professionnel en 1937 et se présente comme député libéral dans sa circonscription de Bracondale. Plusieurs années après, d’abord en 1949, puis en 1954, Big Train est élu député libéral fédéral dans la circonscription de Trinity. Malheureusement, en 1954, en contournant les buts pendant un match de softball, il s’écroule et meurt d’une crise cardiaque. Il a alors 54 ans.

En 1950, les journalistes sportifs canadiens élisent Lionel Pretoria Conacher athlète masculin du demi-siècle. Il est également intronisé au Temple de la renommée du hockey en 1994, et c’est une personne d’importance historique nationale. Pour plus d'information, voir le site web du Argonauts de Toronto.

Date de modification :