Cette semaine en histoire

Archives

La première grande vedette du hockey

Semaine du lundi le 25 septembre 2006

Le 30 septembre 1923, Howarth William Morenz signe son premier contrat professionnel avec les Canadiens de Montréal. Exceptionnellement rapide et habile, « Howie » grandit en jouant les gardiens de buts pour les Mitchell, une équipe de hockey de l’Ontario, mais ses dons pour l’offensive en font bientôt un joueur avant. Grâce à ce changement, Howie Morenz deviendra la première grande vedette du hockey et l’un des plus grands joueurs de l’histoire.

Howie Morenz
© James Rice/Hockey Hall of Fame
Morenz fait son hockey junior chez les Mitchell Juveniles, où il est surnommé le «Météore de Mitchell» en raison de sa rapidité. En 1917, il mène les Juveniles au championnat de l’Ouest de l’Ontario avant de déménager à Stratford, où il devient «l’éclair de Stratford». Il fait une belle carrière amateure avant d’être remarqué par des recruteurs de la Ligue nationale de hockey (LNH).

Howie Morenz fait ses débuts professionnels lors de la saison 1923-1924 de la LNH. Avec ses 5 pieds 7 pouces et ses 165 livres, il doit compter sur sa rapidité et sa vue aiguisée pour gagner. Sa carrière à Montréal est remarquable : trois coupes Stanley, trois trophées Hart à titre de joueur le plus utile de la ligue et une participation à la toute première équipe d’étoiles en 1931. Durant la saison 1929-1930, il compte 40 buts en 44 parties, tout un exploit. Son talent contribue à populariser le hockey aux États-Unis et sera à l’origine de l’expansion de la LNH vers le sud. Cependant, en 1934, lorsque son coup de patin ralentit, il est échangé aux Blackhawks de Chicago. Sa déception se reflète dans son jeu et après moins de deux saisons, il passe aux Rangers de New York. Son club de prédilection, les Canadiens, rachète alors son contrat. Son retour permet à Montréal de retrouver la première place au classement, mais une tragédie guette.

Le but!
© Hockey Hall of Fame
Le 28 janvier 1937, lors d’une partie contre Chicago, Howie Morenz subit une mise en échec et se casse une jambe. Sa carrière est terminée et, le 8 mars, il meurt d’une embolie liée à sa blessure. Des milliers de partisans endeuillés se rendent au Forum de Montréal le 11 mars 1937 et près de 50 000 autres défilent pour lui rendre hommage.

Le 2 novembre 1937, une partie consacrée à la mémoire d’Howie Morenz est organisée au Forum entre les étoiles de Montréal et celles de la Ligue, partie qui permet de recueillir 20 000 dollars pour la famille Morenz. Le même soir, les Canadiens retirent son chandail, le numéro 7. Son talent exceptionnel est à nouveau reconnu en 1945 nommé est l’un des tout premiers joueurs intronisés au Temple de la renommée du hockey, et en 1950, il est élu le plus grand joueur de hockey de la première moitié du siècle par la presse canadienne. Howie Morenz a été désigné personne d’importance historique nationale en 1976.

Date de modification :