Cette semaine en histoire

Archives

La basilique St. Patrick

Semaine du lundi le 13 mars 2006

Le 17 mars 1847 marque une date importante dans l’histoire de la communauté catholique irlandaise de Montréal, soit celle de l’inauguration de la première église catholique anglophone de la ville. Conçue pour accommoder une population d’Irlandais catholiques de plus en plus nombreuse, l’église St. Patrick sera élevée au statut de basilique en 1989.

L'église St. Patrick, Montréal 1910
© Notman & Son / Bibliothèque et Archives Canada / C-07894
Le 19e siècle est une période difficile pour l’Irlande. La révolution industrielle a peu d’impact sur cette société en grande partie agraire. La pomme de terre est la principale source de nourriture et de revenus pour bien des Irlandais. Entre 1816 et 1842, à 14 reprises, les récoltes de pomme de terre sont mauvaises, voire désastreuses. À cause d’un champignon destructeur, le phénomène se reproduit en 1845, en 1846 et en 1848. Ces années, qui sont celles de la Grande famine, causent un accroissement exponentiel du nombre de ceux qui décident de quitter leur île surpeuplée et sous-alimentée.

En 1817, beaucoup d’immigrants irlandais vivent déjà à Montréal et ont, de l’avis de tous, besoin de leur propre église. Ils s’installent temporairement à Notre-Dame-de-Bonsecours, puis à l’ancienne église des Récollets. Cependant, dans les années 1830, comme la population irlandaise se fait plus nombreuse et que de plus en plus de fidèles assistent à la messe, il n’y a pas assez de place pour tous à l’intérieur. Les membres de la congrégation demandent alors une église bien à eux et, en 1843, un terrain est acheté dans le but de satisfaire à leur requête.

La basilique St. Patrick, Montréal
© Sean O'Neil
Conçue par Pierre-Louis Morin et le père Félix Martin, l’église est un bel exemple du style néo-gothique français et la congrégation s’y sent bien à l’aise. La construction débute en 1843 et se poursuit jusqu’en 1847. Le 17 mars 1847, fête de saint Patrick, la première messe est célébrée dans l’église. Presque tout de suite après, le clergé de l’église St. Patrick entreprend de soigner les masses d’immigrants irlandais souffrant des effets d’une épidémie de fièvre typhoïde. Ce ne sont là que les débuts de l’œuvre charitable de l’église. Dans les années qui suivent son inauguration, celle-ci parraine ou inspire l’ouverture de plusieurs établissements de charité et d’éducation.

La basilique St. Patrick a été désignée lieu historique national en 1990 pour son mérite architectural et son apport continu à la communauté irlandaise de Montréal. Cliquez ici pour en savoir plus sur la paroisse et sur l’histoire de la basilique St. Patrick.

Date de modification :