Cette semaine en histoire

Archives

Sir John Harvey, soldat et pacificateur

Semaine du lundi le 20 juin 2005

Le 25 juin 1812, au tout début de la guerre de 1812, le lieutenant-colonel John Harvey est posté dans le Haut-Canada. De nombreuses autres affectations suivront et il servira avec succès dans plus de colonies de l’Amérique du Nord britannique (ANB) que tout autre gouverneur.

Major General John Harvey, K.C.B., gouverneur de Terre-Neuve 1841-1846
Major General John Harvey, K.C.B., gouverneur de Terre-Neuve 1841-1846
© Provincial Archives of Newfoundland and Labrador / VA 27-39A
Né en Angleterre en 1778, Harvey opte pour une carrière militaire. Il devient un héros de guerre lorsqu’il vainc les Américans à Stoney Creek (Ontario) en 1813, après avoir lancé une attaque surprise à 2 heures du matin, et il joue un rôle important dans la victoire des Britanniques lors de la bataille de la ferme Crysler, deux opérations majeures de la guerre de 1812.

Dans la cinquantaine avancée, Harvey entreprend une deuxième carrière comme administrateur colonial. Il sera lieutenant-gouverneur de plusieurs colonies de l’Est de l’ANB. À l’époque, les administrateurs coloniaux relèvent directement de Londres, ce qui donne lieu à des luttes de pouvoir locales, chaque groupe cherchant à influencer l’administrateur et, à travers lui, le gouvernement britannique. Harvey est confronté à de nombreux problèmes, notamment en ce qui concerne ses finances personnelles et l’économie de la colonie, les questions religieuses, la propriété foncière et la division entre les populations urbaines et rurales. Il doit aussi manœuvrer entre les élites qui détiennent traditionnellement le pouvoir aux conseils législatif et exécutif, et les députés des assemblées coloniales. Ces intérêts conflictuels créent un climat politique instable dans chacun des postes coloniaux qu’occupe Harvey, en Île-du-Prince-Édouard, au Nouveau-Brunswick, à Terre-Neuve et, enfin, en Nouvelle-Écosse.

L
L'Hôtel du Gouverneur à St. John's, la résidence de sir John Harvey alors qu'il était gouverneur de Terre-Neuve
© Parcs Canada / J.F. Bergeron / 2002
En 1846, Harvey est nommé lieutenant-gouverneur de la Nouvelle-Écosse. Vers la même époque, les Britanniques adoptent une politique préconisant un resserrement des relations entre les administrateurs coloniaux et les députés et soutenant les conseillers exécutifs en mesure d’obtenir l’appui d’une majorité des députés des assemblées coloniales. Ce « gouvernement responsable », que Harvey met en place en Nouvelle-Écosse en 1847, est le tout premier dans les territoires britanniques d’outre-mer. On assiste alors à la naissance de partis politiques et de ministères gouvernementaux qui sont les précurseurs de ceux que nous connaissons aujourd’hui.

Harvey voit sa santé décliner de façon dramatique après la mort de sa femme en 1851. Lui-même décède en 1852. Misant sur sa bravoure et sur ses qualités d’administrateur, Harvey a introduit de nombreux changements positifs partout où il est passé. Sir John Harvey a été désigné personne d’importance historique nationale et une plaque a été installée à sa mémoire à St. John’s (Terre-Neuve-et-Labrador). Le Premier gouvernement responsable des territoires britanniques d’outre-mer est un événement d’importance historique nationale qui est commémoré à Halifax (Nouvelle-Écosse).

Date de modification :