Cette semaine en histoire

Archives

Préserver le souvenir du Québec rural

Semaine du lundi le 7 novembre 2005

Le 8 novembre 1881 marque la naissance de Clarence Gagnon, à Sainte-Rose (Québec). À la fois maître graveur, photographe, illustrateur et peintre, il a contribué à perpétuer des aspects de la société rurale canadienne-française. Grâce à ses œuvres, les traditions du Québec rural, aujourd’hui en voie de disparition, sont préservées à jamais.

"Mid-Winter Morning: Baie St. Paul" par Clarence Gagnon.
Clarence Alphonse Gagnon (canadien, 1881-1942) Mid Winter Morning: Baie St. Paul, 1920 / huile sur panneau, 15.55 x 23.49 cm / Don de Mrs. Eric Phillips
© Galerie d'art Beaverbrook
Gagnon cultive d’abord son immense talent à Montréal, à l’École normale du Plateau, puis sous la tutelle de William Brymner à l’Art Association, de 1897 à 1900. Il étudie par la suite à Paris, en 1904. À son retour au Canada, il travaille surtout à Montréal et à Baie-Saint-Paul. Il acquiert très tôt un style très personnel qui exprime l’influence de l’impressionnisme. Ses toiles comportent beaucoup de couleur et de mouvement, et même dans de simples paysages, Gagnon parvient à animer les scènes les plus paisibles.

Plus que son remarquable style artistique, ce sont surtout ses sujets qui attirent l’attention. Gagnon représente souvent les habitants, les paysans du Québec rural qui vivent de manière traditionnelle dans de petits villages. Il les montre au travail, pendant leurs loisirs, en deuil ou en train de faire la cour, préservant ainsi tout un pan de la vie courante. 

Cette peinture de Clarence Gagnon représente l'habitant.

Cette peinture de Clarence Gagnon représente l'habitant.
© Canartist.com

Les illustrations qu’il réalise pour Maria Chapdelaine, le célèbre roman de Louis Hémon qui rend hommage au Canada français, constituent une de ses œuvres majeures. Pour cet ouvrage, Gagnon peint 53 œuvres originales. Terminées en 1933, celles-ci témoignent avec éloquence de la capacité de Gagnon de saisir la vie de l’habitant sur la toile. Ces petites peintures font partie de la collection privée du colonel R. S. McLaughlin, qui la lègue à la McMichael Canadian Collection, à Kleinburg (Ontario), afin d’éviter qu’elle ne soit dispersée.

Plus tard, Gagnon devient membre de la Société royale du Canada et de l’Académie royale des arts du Canada. Au long de sa carrière, il reçoit plusieurs prix, dont le prix Trevor, qui lui est décerné par le Salmagundi Club de New York en 1923, de même qu’un doctorat honorifique de l’Université de Montréal en 1936.

Gagnon meurt le 6 janvier 1942, à Montréal, laissant derrière lui comme héritage artistique quelque 200 peintures et des centaines d’esquisses. Ses toiles animées représentant les paysages et les habitants du Québec rural ont influencé plusieurs générations d’artistes québécois.

Clarence Gagnon a été désigné personne d’importance historique nationale en 1944.

Pour en apprendre plus au sujet de la peinture de Clarence Gagnon, "Mid Winter Morning: Baie St. Paul", visitez la Galerie d'art Beaverbrook.

Date de modification :