Cette semaine en histoire

Archives

En avant la musique!

Semaine du lundi le 23 mai 2005

Le 29 mai 1942, le Parlement du Québec adopte la Loi instituant le Conservatoire de musique et d’art dramatique du Québec. Cette loi, parrainée par le secrétaire de la province, Hector Perrier, permettait la création du premier conservatoire au pays entièrement subventionné par l’État. Le chef d’orchestre Wilfrid Pelletier, qui prônait l’adoption de cette loi, est nommé directeur du Conservatoire.

Wilfrid Pelletier
Wilfrid Pelletier
© Archives de l'Orchestre symphonique de Montréal

Wilfrid Pelletier est né le 20 juin 1896 à Montréal et est décédé le 9 avril 1982 à New York. Issu d’une famille de musiciens, Pelletier est initié à la musique à un très jeune âge. Après avoir séjourné à Paris entre 1916 et 1917, Pelletier gagne les États-Unis où il fait une carrière musicale qui connaît du succès. Au Metropolitan Opera de New York, il est nommé pianiste répétiteur du répertoire francophone, il devient chef d’orchestre adjoint et ensuite chef régulier.

Malgré le succès qu’il remporte à l’étranger, Pelletier conserve toujours un intérêt pour le monde musical canadien. En 1934, il joue un rôle dans la création de l’Orchestre symphonique de Montréal, alors connu sous le nom de Société des concerts symphoniques de Montréal. Pelletier remarque le petit nombre de jeunes musiciens québécois qui possèdent une formation professionnelle. C’est pour parer à cette lacune que Pelletier se lance, avec le support d’Hector Perrier, dans des efforts pour faire adopter la Loi instituant le Conservatoire de musique et d’art dramatique du Québec.

Le Conservatoire de musique de Montréal ouvre ses portes le 1er mars 1943; Pelletier en sera le directeur général jusqu’en 1961. À cette époque, le Conservatoire se distingue d’autres institutions offrant une formation musicale ou dramatique au Canada par le fait qu’il s’agit d’un établissement laïque accessible gratuitement aux garçons et aux filles. Il est donc ouvert à tous les élèves possédant un talent artistique qui désirent faire une carrière dans le milieu musical. Le Conservatoire se distingue également par la grande qualité de son corps professoral. Pelletier s’efforce de dénicher les meilleurs musiciens pour y enseigner. 

Conservatoire de musique de Gatineau
Conservatoire de musique de Gatineau
© Parcs Canada / Victoria Baranow / 2005

Le Conservatoire de musique et d’art dramatique du Québec réunit aujourd’hui sept établissements dédiés à l’enseignement de la musique qui sont situés dans différentes régions de la province, ainsi que deux autres établissements où l’on enseigne l’art dramatique, l’un à Montréal et l’autre à Québec.

En assumant la direction du Conservatoire, Pelletier a grandement contribué à l’enrichissement du domaine artistique canadien en permettant la formation professionnelle de nombreux instrumentistes, artistes lyriques et comédiens. Il est également reconnu pour sa longue carrière musicale étalée sur plusieurs décennies. Wilfrid Pelletier a été désigné personne d’importance historique nationale en 1988; une plaque a été érigée en son honneur à Montréal en 1999.

Date de modification :