Cette semaine en histoire

Archives

« Le cimetière du Pacifique »

Cette histoire est parue à l'origine en 1999

Le 22 janvier 1906, le S.S. Valencia sombre au large de la côte ouest de l'île de Vancouver, en Colombie-Britannique. Deux jours de tempête rendent impossible toute opération de sauvetage et 126 passagers et membres d'équipage périssent. Atterré, le gouvernement du Canada fait construire le sentier de la côte ouest destiné à guider les naufragés jusqu'aux villages voisins.

La réserve de parc national Pacific Rim

La réserve de parc national Pacific Rim
© Parcs Canada

La côte du Pacifique est habitée depuis au moins 4300 ans. À une certaine époque, 23 groupes autochtones vivent à cet endroit. Les abondantes ressources de la mer et de la forêt comblent tous leurs besoins. L'arrivée des Européens modifie considérablement la vie sur la côte et tous les groupes autochtones, sauf six, ont disparu. Finalement, la plupart des villages qui subsistent sont déplacés vers l'intérieur des terres.

Les Européens occupent cette région isolée de façon graduelle. Ils commencent par construire des stations de dépeçage de baleines et des avant-postes de chasse. Puis les entreprises de pêche et d'exploitation forestière arrivent. Comme la plupart de ces activités sont saisonnières, peu d'Européens vivent en permanence sur la côte du Pacifique. Tempêtes océaniques et récifs rendent le voyage jusqu'à la côte très risqué. Le S.S. Valencia n'est qu'un des nombreux navires - plus de 240 - qui coulent au large de la côte ouest de l'île, ce qui lui vaut son surnom de « cimetière du Pacifique ».

La réserve de parc national Pacific Rim

La réserve de parc national Pacific Rim
© Parcs Canada

Après sa construction, le sentier de la côte ouest et les phares qui le balisent contribuent à sauver de nombreuses vies. Cependant, avec l'amélioration des techniques de navigation, ils perdent de leur importance et tombent en désuétude. Dans les années 1970, le gouvernement du Canada entreprend de réaménager le sentier et de faire de la région environnante un parc national. La réserve de parc national Pacific Rim compte trois zones distinctes: Long Beach, les îles Broken Group et le sentier de la côte ouest. Chacune offre aux visiteurs des éléments uniques: plages, forêts ombrophiles tempérées et sites archéologiques. De plus, le sentier de la côte ouest propose aux adeptes de la randonnée pédestre une des excursions les plus exigeantes en Amérique du Nord.

Date de modification :