Cette semaine en histoire

Archives

L'anniversaire de l'écrivaine Mazo de la Roche

Cette histoire est parue à l'origine en 2000

Mazo de la Roche naît le 15 janvier 1879 à Newmarket, en Ontario. Ses parents ne pouvaient guère imaginer qu'elle deviendrait une écrivaine de réputation internationale, connue notamment grâce à la collection des Jalna.

Durant son enfance, Mazo vit de façon assez recluse. Elle n'a pas d'amis proches, à l'exception de sa cousine orpheline, Caroline Clément, qui demeure sa compagne toute sa vie. Mazo fait des études en arts et en littérature anglaise à l'Université de Toronto, mais elle n'entame sa carrière que des années plus tard. Elle écrit plusieurs romans entre l'âge de 30 et 40 ans, puis elle se consacre entièrement à l'écriture.

Mazo de la Roche et un ami

Mazo de la Roche et un ami
© Bibliothèque et Archives Canada / C-5482

Ses premiers romans Possession (1923, publié en français en 1948) et Delight (1926) se vendent bien, mais c'est en 1927 que son talent d'écrivain est reconnu internationalement. Jalna raconte l'histoire d'une famille ontarienne, les Whiteoak, qui vivent pendant les années 1920 sur une propriété du nom de Jalna. En 1927, cette oeuvre vaut à son auteure le prix Atlantic Monthly de 10 000 dollars consacrant le meilleur roman, ainsi qu'une reconnaissance à l'échelle internationale. Son succès l'incite à poursuivre l'écriture de Jalna, avec une série de suites, décrivant finalement 150 ans de l'histoire des Whiteoak.

La collection, qui comprend en tout 16 romans, est traduite dans une douzaine de langues. Des pièces inspirées de Jalna sont montées à Londres, à New-York, à Dublin, à Budapest et à Toronto. En 1935, Hollywood en fait un film et, en 1972, Radio-Canada produit un téléfilm inspiré de la populaire saga.

Mazo de la Roche, December 18, 1927
Mazo de la Roche, le 18 décembre 1927
© Archives Publiques De L’Ontario , F 1075-13, H 1786, M.O. Hammond fond
Dans les années 1930, Mazo et Caroline s'installent à Devon, en Angleterre, mais elles reviennent au Canada à la déclaration de la Seconde Guerre mondiale. Mazo continue d'écrire après la guerre, mais ses romans plus tardifs sont sévèrement critiqués : on lui reproche d'avoir adhéré de trop près à la formule « sentimentale » et de s'être écartée des normes de son travail antérieur. Mazo n'en persiste pas moins dans cette voie et, à sa mort en 1961, à l'âge de 82 ans, elle avait publié plus de 20 ouvrages qui sont toujours réédités de nos jours.

Mazo de la Roche est une écrivaine canadienne célèbre dont l'oeuvre se compose de romans, de nouvelles, de pièces de théâtre, d'une histoire du Québec et d'une autobiographie intitulée Ringing the Changes. En 1976, Mazo de la Roche a été désignée personne d'importance historique nationale. 

Date de modification :