Cette semaine en histoire

Archives

Renverser le courant

Semaine du lundi le 25 octobre 2004

Le 31 octobre 1902, le câble du Pacifique est inauguré. Sir Sandford Fleming, ingénieur écossais de renom qui a été ingénieur en chef du Canadien Pacifique, joue un rôle clé dans la réalisation de ce projet. Traversant l'océan, le câble télégraphique sous-marin du Pacifique relie tous les territoires britanniques du littoral pacifique. Fleming est persuadé que la modernisation du système de communications contribuera à unifier l'Empire britannique.

Sir Sandford Fleming
© Bibliothèque et Archives Canada / C-014128

Fleming propose son projet au premier ministre sir John A. Macdonald, dont le gouvernement lui permet de mettre sur pied une compagnie sous tutelle de l'État, la « Compagnie du Câble du Pacifique ». En 1894, Ottawa organise une réunion pour discuter du projet. Cette réunion, à laquelle participent des représentants de la Grande-Bretagne, du Canada, de l'Australie, de la Nouvelle-Zélande et de la colonie du Cap, débouche sur un appel d’offres. À la grande surprise de bien des participants, plus de six entreprises y répondent. Fleming est ravi qu'un si grand nombre d'entreprises souhaitent se lancer dans la construction du câble du Pacifique.

En 1896, lors d'une réunion du « Comité impérial du câble du Pacifique », les représentants s'entendent pour nationaliser le câble, dont le trajet est établi comme suit : île de Vancouver, île Fanning, Fiji, île Norfolk, Nouvelle-Zélande et Australie. En 1897, Fleming assiste à la Conférence coloniale du jubilée à Londres. Il en profite pour faire la promotion du câble du Pacifique auprès des autres pays membres de l'Empire. Aux critiques que soulève sa proposition, Fleming oppose des arguments solides. Il se montre particulièrement convaincant lorsqu'il affirme que le câble du Pacifique assurera la protection des communications au sein de l'Empire britannique, étant donné qu'il ne traverse aucun pays étranger.

Vue de la station du cable du Pacifique, Bamfield, Colombie-Britannique
© Bibliothèque et Archives Canada / PA-037135

Réalisé par des Britanniques et appartenant à l'État, le câble est financé par la Grande-Bretagne, le Canada, l'Australie et la Nouvelle-Zélande. Pour célébrer l'inauguration du câble du Pacifique, le roi Édouard VII envoie ses salutations au peuple des Fiji. Le premier message reçu au Canada renferme les félicitations du premier ministre de la Nouvelle-Zélande à sir Sandford Fleming.

Le câble du Pacifique a révolutionné les communications, qui ont atteint aujourd'hui un stade que sir Sandford Fleming n'aurait jamais pu imaginer. La réalisation du câble du Pacifique a été désignée événement historique national du Canada en 1927.

Date de modification :