Cette semaine en histoire

Archives

George Back et les Utkuhiksalingmiut!

Semaine du lundi le 26 juillet 2004

Le 28 juillet 1834, survient une rencontre extraordinaire lorsque George Back, capitaine de la marine royale, parvient au campement estival de pêche des Utkuhiksalingmiut, des Inuits de la région de Utkuhiksalik au Nunavut.

Lieut. George Back, Marine royale
© Bibliothèque et archives Canada / C-002768

Né en 1796, George Back grandit en Angleterre et rêve de devenir marin. Avec l’appui de ses parents, il se porte volontaire auprès de la marine royale dès l’âge de 12 ans. Promu aspirant, il est posté à Halifax en 1814. Il participe ensuite à divers voyages d'exploration dans l’Arctique. En 1821, il devient lieutenant et est nommé capitaine de frégate l’année suivante. Au cours d’une expédition qui se déroule de 1833 à 1835, l’explorateur George Back et son équipage atteignent la rivière Great Fish, qui portera plus tard son nom. C’est ici qu’il établit le premier contact européen avec les Utkuhiksalingmiut, nom dérivé d’un affleurement naturel de pierre à savon appelée Utkuhiksaq, qui se trouve au Nunavut.

Les Utkuhiksalingmiut habitent dans la région de la rivière Back depuis au moins le début du 19e siècle. Une légende inuite raconte toutefois que leurs ancêtres lointains, les Tuniit, ont habité cette région bien avant les Inuits. Durant l’été et l’automne, les Utkuhiksalingmiut remontent le rivage vers Itimnaarjuk, Akuaq et Aariaq, des endroits reconnus pour leur abondance de poisson. Ils pêchent surtout le corégone, l’omble et le touladi à l’aide d’une ligne et d’un hameçon (nallut), d’une foène (kakivak) ou d’un harpon (nikhik), puis les sèchent afin de les conserver. Le poisson assure non seulement leur subsistance durant l’hiver, mais son huile leur fournit également le carburant pour les lampes appelées kulliq. À l’automne, ils chassent le caribou qui complète leur alimentation et sert à confectionner des vêtements d’hiver.

Judas Aqigiaq, un Utkuhiksalingmiut           © Judas Aqigiaq

Les habitants de Utkuhiksalik ont beaucoup de points en commun avec les autres Inuits du Nunavut. Ils parlent l'Inuktitut et partagent plusieurs coutumes, traditions et croyances. Par exemple, les principaux lieux de pêche et de chasse sont sacrés pour eux. Ils pratiquent aussi des rituels et des offrandes, puis racontent les mêmes légendes, dont celles du célèbre héros Kiviuq et du géant Inuukpahugjuk.

Certains aspects de l’histoire des Inuits et des explorateurs ont été désignés d’importance historique nationale par Parcs Canada à différents endroits dans le Nord canadien. L’une des plus anciennes désignations est justement celle de sir George Back, qui a été reconnu personne d’importance historique nationale en 1973. Une plaque commémorative a été érigée à Fort Reliance, qui fut son campement d’hiver avant qu’il n'entreprenne la descente de la rivière Great Fish.

Date de modification :