Cette semaine en histoire

Archives

Chapeau!

Semaine du lundi le 13 septembre 2004

Le 19 septembre 1913, le théâtre Impérial de Saint-John (Nouveau-Brunswick) ouvre officiellement ses portes. Le décor grandiose de cette salle de cinéma et de théâtre de variétés reflète la tendance de l'époque en design.

Carte postale : Intérieur, Théâtre Impérial, Saint-John (Nouveau-Brunswick) c. 1914
© Musée du Nouveau-Brunswick X13449

Construit par la Keith-Albee, une chaîne de théâtres de variétés de New York, et la St. John Amusements Company Ltd., l'Impérial est le plus magnifique théâtre jamais érigé à Saint-John. Il occupe le site du Lanergan’s Dramatic Lyceum, détruit par le grand feu de Saint-John en 1877. Lien symbolique entre le passé et l'avenir, l'Impérial repose sur une partie de la fondation en pierres du lycée.

Albert Westover, l'architecte de Philadelphie qui conçoit le théâtre Impérial, s'inspire du style de la Renaissance italienne. La façade majestueuse de l'édifice est faite de briques « Titanic » jaunes ornées de terre cuite de couleur crème. Les immenses piliers encadrant l'entrée principale invitent les visiteurs à explorer toute la splendeur de l'intérieur. L'auditorium richement décoré étale ses teintes de rose, d'ivoire et d'or. Grâce à son vaste balcon et à ses nombreuses loges, il peut accueillir 1 800 spectateurs. Plus de 2 000 ampoules électriques assurent l'éclairage exceptionnel de l'intérieur et de l'extérieur du théâtre.

Le théâtre Impérial a contribué à valoriser la culture et le divertissement pendant de nombreuses années. Il était connu comme l'établissement de divertissement le plus important de l'est du Canada à l'époque où il servait de théâtre de variétés et de salle de cinéma, soit de 1913 à 1929. Au cours de cette période, de grands artistes de variétés, tels sir Harry Lauder, Ethel Barrymore, Gracie Allen et George Burns, ont honoré sa scène de leur présence.

L'extérieur moderne du théâtre Impérial
©Théâtre Impérial

En 1929, l'Impérial est rebaptisé Capitol par la Famous Players Canadian Corporation, et on y présente surtout des films. Bien qu'on y donne quelques spectacles dans les années 1930 et 1940, le Capitol est essentiellement une salle de cinéma. En 1957, une congrégation pentecôtiste, la Full Gospel Assembly, fait l'acquisition du théâtre qu'elle utilise comme église. En 1982, la Bi-Capitol Project Incorporated, réunissant des citoyens de Saint-John et des gens d'affaires de la région, amasse les fonds nécessaires pour redonner à l'Impérial sa gloire d'origine. Les travaux de restauration, qui ont duré 11 ans, ont fait du théâtre un chef-d'œuvre architectural qui est aujourd'hui un centre des arts de la scène.

L'ancien théâtre Impérial s'appelle aujourd'hui le Bi-Capitol. Il témoigne de la splendeur des salles de cinéma et des théâtres de variétés d'antan. Le théâtre Impérial/Bi-Capitol a été désigné un lieu historique national en 1985.

Pour obtenir plus d'information sur le grand feu de Saint-John, voir la page Le "Wall Street" de Saint John dans les archives de Cette semaine en histoire.

Date de modification :