Cette semaine en histoire

Archives

Le Canada et la guerre de Corée

Semaine du lundi le 21 juin 2004

Le 25 juin 1950, les forces de la Corée du Nord envahissent la Corée du Sud, ce qui déclenche la guerre de Corée (1950-1953). Le Canada participe au conflit dans le cadre d’une intervention multinationale des Nations Unies.

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, l’Organisation des Nations Unies (ONU) est créée afin de maintenir la paix internationale. Le Canada adhère alors aux principes fondateurs de l’ONU. Toutefois, un grave problème entrave l'efficacité de cette organisation. En raison de leur opposition idéologique, les États-Unis et l’Union soviétique, tous deux détenteurs d'un droit de veto en tant que membres permanents, paralysent le fonctionnement du Conseil de sécurité. Ils veulent étendre leur influence dans le monde et s’affrontent dans un conflit appelé la guerre froide. Les nations occidentales, dont le Canada, forment alors l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) qui vise la défense collective des pays membres de cette organisation contre l’expansion communiste.

La carte de la Corée du Nord et du Sud
© Parcs Canada / Tanya Dazé

L’Union soviétique et les États-Unis, les deux nouvelles superpuissances, se partagent la Corée à la fin de la Seconde Guerre mondiale. La Corée est alors divisée à la hauteur du 38e parallèle. Les États-Unis administrent la Corée du Sud et l’Union soviétique, la Corée du Nord. Lorsque les forces nord-coréennes attaquent la Corée du Sud, puis progressent rapidement vers la capitale, Séoul, la communauté internationale est prise par surprise. Peu après, l’ONU décide qu’il est nécessaire de rétablir l’équilibre dans cette région asiatique et un commandement des Nations Unies est formé. Le Canada s’engage dans cet exercice de sécurité collective par l’envoi de forces militaires en Corée. Au total, quelques 27 000 Canadiens participent à cette guerre, ce qui fait du Canada le pays comptant le plus grand effectif par rapport à sa population.

L'honorable Dr. Rey D. Pagtakhan, à l'époque ministre des Anciens Combattants et Secrétaire d'État, et M. Kim Jong Sung, vice-ministre des Affaires des Anciens Combattants de la République de Corée, dévoilent la plaque de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada au Jardin commémoratif canadien à Gapyong en République de Corée (29 juillet 2003)
© Parcs Canada

Tout au long de la guerre, les équipages de la marine canadienne fournissent un effort soutenu. Ils font de nombreuses patrouilles, participent à diverses opérations et, de façon plus importante, détruisent les infrastructures militaires des villes tombées aux mains de l’ennemi. De leur côté, les forces aériennes canadiennes transportent des milliers de tonnes de ravitaillement, d’équipement et de courrier. Elles assurent aussi le transport de soldats et de civils. De plus, de nombreux Canadiens se portent volontaires pour former des troupes terrestres. En avril 1951, les soldats de la brigade d’infanterie Princess Patricia’s Canadian Light Infantry se distinguent lors de la bataille de Kapyong par leur ténacité et leur bravoure. En raison de cet exploit militaire, ils reçoivent la Presidential Citation, une médaille américaine, ce qui en fait le bataillon le plus décoré de toute l’histoire canadienne.

En 2000, la participation des Canadiens à la guerre de Corée a été désignée un événement d’importance historique nationale.

Date de modification :