Cette semaine en histoire

Archives

Frank Leith Skinner : tout un horticulteur!

Semaine du lundi le 3 mai 2004

Le 5 mai 1882, Frank Leith Skinner naît à Rosehearty, en Écosse. Grâce à son sens de l’observation exceptionnel, sa débrouillardise et son caractère autodidacte, il devient l’un des plus grands horticulteurs du Canada.

Frank Skinner avec une branche de tilleul (1966)
© Gracieuseté de la famille Skinner

À l’âge de 13 ans, Frank Skinner émigre avec sa famille dans la région de Dropmore, au Manitoba. Dès 1900, il dirige la grande ferme familiale avec son frère. Le premier hiver, Frank est atteint d’une pneumonie et ne peut plus participer à la plupart des activités sociales de la collectivité. En revanche, il profite de ses loisirs pour découvrir le jardinage et étudier la végétation qui l’entoure. Skinner est toutefois déçu de constater que la plupart des plantes qui poussaient dans son Écosse natale ne peuvent survivre dans le rude climat de sa terre d'adoption, mais il est fasciné par la résistance de la végétation locale, parsemée d’épinettes blanches et de trembles.

À l’automne 1911, Skinner se brise une clavicule en travaillant sur la ferme et décide d’aller se reposer sur l’île de Vancouver, ce qui lui permet une fois de plus de se consacrer à l’horticulture. En route vers la côte ouest, il s’arrête dans les Rocheuses où il cueille quelques plantes sauvages pour les analyser. À son retour, il se joint à l’Association provinciale d’horticulture et en devient un membre influent. Entre-temps, il lit beaucoup sur le sujet et tente des expériences de croisement. Il voyage aussi un peu partout en Amérique du Nord et en Europe pour assister à des réunions d’horticulture et visiter d’importants établissements comme des fermes expérimentales.

Par contre, il éprouve de plus en plus de difficultés à poursuivre ses recherches, car il ne bénéficie d’aucune aide gouvernementale. Après quelques encouragements de la part de scientifiques qui croient en son talent, Skinner décide d’ouvrir la Manitoba Hardy Plant Nursery en 1925. Il transforme ainsi son passe-temps en une entreprise commerciale. Même si sa pépinière n’a jamais connu de grand succès financier, elle lui a néanmoins permis de poursuivre son travail (ce qui lui apporte une énorme satisfaction personnelle) jusqu’à sa mort à l’âge de 85 ans.

« Dropmore Scarlet Trumpet Honeysuckle », plante développée par Frank Skinner et qui est maintenant l'une des plus vendue de l'hémisphère nord.
© Gracieuseté de la famille Skinner

Pendant plus de 40 ans, cet homme autodidacte a su gagner le respect de tous ses collègues horticulteurs et a réussi à introduire plus de 330 variétés d’arbres, d’arbustes, de vignes et de fleurs capables de survivre dans les conditions froides et sèches de l’Ouest canadien. En raison de sa contribution importante à l’avancement de la recherche en horticulture au Canada, Frank Leith Skinner a été désigné personne d’importance historique nationale en 1997.

Date de modification :