Cette semaine en histoire

Archives

Le Chemin de fer de la Baie d'Hudson

Semaine du lundi le 29 mars 2004

Le 29 mars 1929, le Chemin de fer de la Baie d'Hudson atteint Port Churchill, le terminus le plus septentrional de la ligne. Ce chemin de fer a de particulier qu'il est le seul au Canada à avoir été construit principalement pour assurer le transport des exportations du sud vers le nord.

« Chariot de pionnier » en train de poser des rails au mille 510 du Chemin de fer de la Baie d’Hudson © Bibliothèque et Archives Canada / AP-147455

C'est dans les années 1880 que germe l'idée de construire un chemin de fer pour acheminer directement le blé de l'Ouest canadien vers l'Angleterre et le marché international. Malheureusement, le Chemin de fer de la Baie d'Hudson n'obtient pas l'appui initial du gouvernement et éprouve en plus des difficultés sur le terrain. Le 16 avril 1880, deux compagnies de chemin de fer obtiennent des chartes en vue de la construction de la ligne. Pour financer les travaux, chacune a recours à des concessions foncières, à des garanties de prêts et à des subsides. Après plusieurs tentatives infructueuses pour lancer les travaux, les deux compagnies doivent fusionner pour former le Chemin de fer canadien du Nord.

Les protestations du Manitoba, l'accroissement de la production de blé et la hausse des prix incitent le gouvernement fédéral à appuyer la construction d'une ligne jusqu'à la baie d'Hudson. En 1905, le Parlement adopte un projet de loi prolongeant le contrat du Chemin de fer canadien du Nord. Les travaux sont censés être terminés le 20 juillet 1910 et le terminus septentrional est prévu à Port Nelson. Le gouvernement offre en outre 30 millions d'acres de terres de la Couronne à des fins de colonisation. La construction débute lentement et, à la fin de 1913, les travailleurs n'ont posé que 177 kilometres de rails.

Train entrant à la gare de Churchill, au Manitoba
© Parcs Canada / J. Hucker / 1992
Prétextant la nécessité d'économiser argent et main-d’œuvre en vue de l’effort de guerre, le gouvernement interrompt la construction en décembre 1917 – la voie ferrée se termine à Kettle Rapids, au mille 333. En 1919, le Canadien National reprend les travaux et, en 1926, installe son terminus à Churchill plutôt qu'à Port Nelson. Le choix de Churchill permet de réaliser des économies et de terminer le chemin de fer trois ans plus tôt. Le dernier crampon est posé en avril 1929. Reliant The Pas à Churchill, la voie a une longueur de 820 kilometres; les 100 derniers kilometres de rails sont posés directement sur le sol gelé!

En septembre 1931, le Chemin de fer de la Baie d'Hudson est déclaré officiellement ouvert et deux navires transportent 14 825 tonnes de blé – le premier chargement commercial à rejoindre l'Angleterre via la baie d'Hudson – 50 ans après le début de la planification des travaux!

Réalisation politique et technique majeure en Amérique du Nord, la construction du Chemin de fer de la Baie d'Hudson a été désignée un événement d'importance historique nationale. De plus, étant donné son rôle comme terminus septentrional de la ligne, la gare ferroviaire de Churchill a été désignée gare ferroviaire patrimoniale.

Date de modification :