Cette semaine en histoire

Archives

Un corps d’élite canadien : Samuel Benfield Steele et les troupes du Strathcona’s Horse en Afrique du Sud

Semaine du lundi 15 mars 2004

Le 17 mars 1900, le colonel Samuel Benfield Steele, à la tête des troupes du Strathcona's Horse, quitte Halifax à bord du Monterey. Ils mettent le cap l'Afrique du Sud où ils comptent prêter main-forte aux Britanniques impliqués, depuis le mois d’octobre précédent, dans un conflit contre les Boers. Ces derniers sont les descendants des Hollandais qui se sont installés en Afrique du Sud à partir du 17e siècle. Leur nom, « Boer », signifie fermier.

Colonel Samuel Benfield Steele, commandant du Lord Strathcona's Horse
© Glenbow Archives / AN-118-55

Le régiment Strathcona's Horse est levé au cours de l’hiver 1900 grâce au financement du haut-commissaire canadien en Grande-Bretagne, lord Strathcona. Ancien inspecteur de la Police montée du Nord-Ouest, Steele est l’archétype des rudes cavaliers de la frontière canadienne de l’époque. En plus de mentionner son penchant pour l’alcool, les descriptions de ce personnage évoquent sa force, sa bravoure et son héroïsme. Ses 519 hommes sont tous issus de l’Ouest canadien et plusieurs de ses officiers ont servi dans la Police montée du Nord-Ouest.

Pour répondre aux exigences du type de guerre qui les attend, caractérisée par l'utilisation de techniques de guérilla, les hommes de Steele sont choisis avec soin : fiers cavaliers, ils possèdent l’expérience de campagnes menées au Canada. Ainsi, dans l’esprit des Canadiens, les membres du Strathcona's Horse sont beaucoup plus que des hommes de l’Ouest au teint buriné par les intempéries; ils sont considérés comme un corps d’élite. Ces hommes débarquent au Cap le 10 avril 1900. Ils servent d’éclaireurs pour les troupes britanniques qui tentent de capturer les commandos ennemis qu’ils affrontent.

Sergent Arthur H. L. Richardson, premier récipiendaire canadien de la Croix de Victoria
© Lord Strathcona's Horse (Royal Canadians) Museum

À l’instar de toutes les guerres de l’histoire, le conflit sud-africain comporte son lot d’héroïsme. Ainsi, le 5 juillet 1900 à Wolve Spruit, le sergent Arthur Richardson du Strathcona’s Horse se mérite la Croix de Victoria, la plus haute récompense militaire de l’Empire britannique. Richardson, montant un cheval estropié, a récupèré sous un feu ennemi intense un camarade blessé.

Le Strathcona's Horse quitte l’Afrique du Sud en janvier 1901, avant la signature du traité de Vereeniging qui met fin à la guerre le 31 mai 1902. Peu après, le colonel Steele reçoit l’Ordre royal de Victoria. Il devient aussi compagnon de l’Ordre du Bain et commande la deuxième division canadienne pendant la Première Guerre mondiale. Victime de l’épidémie de grippe espagnole, il meurt en Angleterre en 1919. En 1938, sir Samuel Benfield Steele est élevé au rang de personne d’importance historique nationale.

Date de modification :