Cette semaine en histoire

Archives

La conquête du ciel

Semaine du lundi le 2 février 2004

Le premier avion atterrit au Toronto Island Airport le 4 février, 1939, marquant le début des déplacements aériens à destination et en provenance de ce petit aéroport qui a l'avantage d’être bien situé pour les voyageurs qui souhaitent gagner rapidement le centre-ville de Toronto.

L'élévation côté piste à l'aérogare de l'île de Toronto
L'élévation côté piste à l'aérogare de l'île de Toronto.
© F. Haigh, 1989

L'aviation progresse rapidement après la Première Guerre mondiale. Grâce aux nouvelles technologies, les déplacements en avion deviennent chose courante pour le grand public. Le gouvernement canadien crée le ministère des Transports en 1936 et les lignes aériennes Trans-Canada, une société à capitaux publics, en 1937. Les aéroports ne tardent pas à se multiplier.

À l'origine baptisé Port George VI Airport pour commémorer la visite du roi George VI au Canada en 1939, cet aéroport est vite désigné Toronto Island Airport par le public. En raison de l'importance de Toronto, qui figure au nombre des plus grandes villes canadiennes, deux aéroports sont construits. Toronto Island est l'aéroport principal et l'aéroport Malton, plus tard renommé aéroport international Pearson, est alors l'aéroport secondaire à cause de son emplacement à l'extérieur de la ville.

Le bac vu de l'aérogare
Le bac vu de l'aérogare.
© F. Haigh, 1989

Suivant le devis établi par le ministère des Transports, les bâtiments de l'aérogare ont été construits selon un style simple et moderne bien adapté à leurs fonctions.  Les locaux suffisent aux activités de surveillance du trafic aérien, de gestion des passagers et des bagages et de tri du courrier aérien.

Outre les arrivées et départs réguliers de passagers et de marchandises, l'aéroport Toronto Island remplit diverses autres fonctions au fil des ans. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il est familièrement appelé la « Petite Norvège ». Des membres de la Royal Norwegian Airforce, qui ont fui l'occupation de leur pays, y installent une école de formation. En 1943, cette école est relogée dans des bâtiments plus vastes à Gravenhurst (aéroport Muskoka).

Après la guerre, l'engouement du public pour l'aviation monte en flèche. Comme l'aéroport Malton, l'aéroport Toronto Island commence à offrir des cours de formation aux pilotes amateurs. Des gens de divers milieux ont la possibilité d'apprendre à piloter un avion. L'enthousiasme général incite le public à considérer de plus en plus l'avion comme un moyen de transport viable.

Aujourd'hui, l'aéroport Toronto Island est officiellement connu sous le nom d'aéroport du centre-ville de Toronto. Jusqu'à ce qu'on mette fin à ses fonctions originales en 1991, l'aérogare était le plus vieux bâtiment du genre encore utilisé pour les activités régulières. Les bureaux de l'aéroport y sont maintenant installés. Désignée lieu historique national, l'aérogare de l’île de Toronto est commémorée par une plaque installée devant le bâtiment.

Date de modification :