Cette semaine en histoire

Archives

La vie de château

Semaine du lundi le 15 décembre 2003

Le Château Frontenac ouvre officiellement ses portes le 20 décembre 1893. Ce prestigieux hôtel, qui domine le fleuve Saint-Laurent de sa pittoresque silhouette, deviendra un symbole de la ville de Québec et l'inspiration pour d’autres grands hôtels bâtis au Canada.

Château Frontenac
© Parcs Canada / P. St-Jacques

À la fin du 19e siècle, la reprise économique au Canada incite les sociétés ferroviaires à offrir davantage de services de luxe afin d’encourager les gens aisés à voyager en train. La Compagnie de chemin de fer du Canadien Pacifique rend donc ses trains plus confortables, puis construit des chalets dans les montagnes. William Van Horne, directeur général de cette compagnie, a une vision encore plus grande et fonde la Compagnie du Château Frontenac. Il engage aussi l’architecte américain renommé, Bruce Price, et le charge d'ériger un hôtel de grand luxe à Québec.

Construit en 1892-1893, cet imposant bâtiment hôtelier est nommé le Château Frontenac en l’honneur de Louis de Buade, comte de Frontenac et gouverneur français qui a dirigé la Nouvelle-France de 1672 à 1698. Le Château connaît un succès immédiat et devient l’un des hôtels dont on parle le plus au monde. Ce bâtiment de style château, construit en brique d’Écosse et en pierre, est une interprétation romantique des châteaux du 16e siècle de la vallée de la Loire, en France. Il présente un plan en « U » avec une cour intérieure. La présence de tours, de lucarnes, et de hauts toits pointus en cuivre lui donnent une allure très distinctive. Il établira le style château non seulement à l’intérieur du réseau hôtelier du Canadien Pacifique, mais à l'échelle du pays jusqu’aux années 1930.

Intérieur du Château Frontenac
© Parcs Canada / P. St-Jacques

Très tôt, les 170 chambres du Château Frontenac ne suffisent plus. Plusieurs travaux d’agrandissement sont alors entrepris : la construction de l’aile de la Citadelle en 1899, de l’aile de la rue Mont-Carmel en 1908, de l’aile de la rue Saint-Louis en 1920, de l’aile de la tour centrale en 1924, ainsi que de l’aile Claude-Pratte en 1993. Aujourd’hui, ce grand hôtel compte 610 chambres. Malgré ces ajouts, tous les architectes ont su respecter l’œuvre originale de Bruce Price et lui conserver son style historique et son charme d’antan. Depuis plus d’un siècle, le Château Frontenac jouit d’une réputation internationale et accueille chaleureusement une clientèle réputée. Des vedettes, des hommes politiques, des officiers haut gradés, des membres de familles royales y ont séjourné. À l’intérieur de ses murs, plusieurs décisions importantes ont aussi été prises, notamment en 1944 lors de la conférence de Québec, lorsque le Premier ministre William Lyon Mackenzie King, le Président américain Franklin D. Roosevelt et le Premier ministre britannique Winston Churchill ont élaboré une stratégie pour mettre fin à la Seconde Guerre mondiale.

En 1980, le Château Frontenac a été désigné comme lieu d’importance historique nationale.

Date de modification :