Cette semaine en histoire

Archives

La route de l'Alaska : un ouvrage d'envergure

Semaine du lundi le 17 novembre 2003

L'inauguration officielle de la route de l’Alaska se déroule le 20 novembre 1942 au Soldier’s Summit du lac Kluane, dans le territoire du Yukon. Elle marque l'aboutissement d'un grand  projet mené conjointement par le Canada et les États-Unis pour le développement économique et la défense de l’Amérique du Nord.

Formation de la GRC pour l'inauguration de la route de l'Alaska à Soldier's Summit, lac Kluane le 20 novembre 1942
© Bibliothèque et Archives Canada / C-080775

En décembre 1941, les Japonais attaquent Pearl Harbor, une base navale américaine à Hawaï, ce qui entraîne les États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale. L’Amérique du Nord craint une invasion japonaise en Alaska. Pour contrer la menace, pouvoir ravitailler et équiper les bases américaines situées dans le Nord, il faut aménager une voie entre la Colombie-Britannique et l'Alaska. Les Américains demandent alors au gouvernement canadien la permission de construire une route d’approvisionnement sur son territoire ; ce dernier accepte immédiatement en raison des obligations créées par la guerre.

En mars 1942, de nombreux militaires et civils canadiens et américains s'affairent à construire ce chemin. Durant cette opération d'envergure, ils sont confrontés à plusieurs obstacles : la forêt, les montagnes et les cours d'eau. Alors que les ingénieurs s'emploient à élaborer des stratégies pour contrer ces difficultés, les militaires et les civils défrichent le terrain, puis érigent des ponts. Toutefois, c'est grâce aux Autochtones de la région, qui servaient de guides, que le projet est terminé après seulement huit mois. D'ailleurs, une grande partie de la route suit les sentiers qu'empruntaient les Autochtones. Cette voie terrestre, qui prend le nom de route de l'Alaska, s'étend sur 2 451 kilomètres de Dawson Creek, en Colombie-Britannique, à Fairbanks, en Alaska.

Construction de la route de l'Alaska
© Glenbow Archives Photographs / NA-2819-1

Jusqu'à la fin de la guerre, cet ouvrage financé par les États-Unis sert à approvisionner en armes et munitions les soldats américains qui sont postés en Alaska en prévision d'une attaque japonaise, qui heureusement n'est  jamais survenue. La partie de la voie en territoire canadien est transférée au Canada en avril 1946. L'année suivante, la route est ouverte au public et elle devient un attrait touristique important. Cet événement stimule le développement d'un réseau de transport régional qui favorisera la croissance industrielle et économique de cette région. Ainsi, le Nord sort de son isolement grâce au lien créé avec la Colombie-Britannique et le Yukon.

Pour toutes ces raisons, la route de l'Alaska a été désignée événement d'importance historique nationale et une plaque a été érigée au Soldier's Summit, dans le territoire du Yukon, en 1992.

Date de modification :