Cette semaine en histoire

Archives

Lawren S. Harris et ses paysages originaux

Semaine du lundi le 20 octobre 2003

Lawren Stewart Harris naît le 23 octobre 1885 à Brantford (Ontario). Cet artiste talentueux devient le chef de file du Groupe des Sept et peint de magnifiques paysages d'un style tout à fait distinctif.

Algonguin Sketch (huile sur panneau 26,5 cm sur 35 cm) 
© Tom Thomson Memorial Art Gallery, Owen Sound (Ontario)

Harris a le privilège de grandir au sein d’une famille aisée aux valeurs conservatrices et religieuses de Toronto. Sa famille est propriétaire de la Massey-Harris Co., une manufacture de machinerie agricole. Adolescent, il a l’occasion de voyager en Europe avec ses parents, avant d'étudier au collège St. Andrew’s à Toronto, puis à l’Université de Toronto. De 1904 à 1908, Harris étudie les beaux-arts et élargit ses horizons en Allemagne.

En 1909, Harris rentre au Canada avec son nouveau bagage artistique. Il est un homme transformé qui s’émerveille devant les beautés de son pays natal. Il peint d’abord des tableaux d’inspiration impressionniste représentant des maisons du centre-ville de Toronto. Il se déplace aussi pour dessiner des paysages. Deux ans plus tard, il se lie d’amitié avec d’autres artistes, dont J.E.H. Macdonald et Tom Thomson. Il participe à la fondation de quelques organismes artistiques, puis il a l’idée de créer un studio où ses amis artistes et lui-même pourraient travailler ensemble au développement d’un style artistique authentiquement canadien. C’est ainsi qu’en 1913, il finance une grande part de la construction du Studio Building à Toronto. La Première Guerre mondiale retarde quelque peu le projet de Harris et finalement, ils peuvent se réunir, à l’exception de Tom Thomson décédé en 1917, pour former le Groupe des Sept en 1919. Les qualités de chef de Harris font de lui une figure dirigeante du groupe.

Lawren Harris, membre du Groupe des Sept
© Bibliothèque et Archives Canada / PA-125396

Au cours de sa vie, son style artistique évolue énormément. Ses toiles présentent d’abord des paysages où la nature est exprimée avec force. Ses œuvres deviennent ensuite de plus en plus abstraites. Son style très personnel le distingue parmi les peintres canadiens. Sa principale source d’inspiration est la nature qu’il considère habitée par une force divine. Pour lui, l’art doit exprimer des valeurs spirituelles tout en reflétant le monde réel. Lorsque le Groupe des Sept est dissous en 1933, Harris déménage aux États-Unis. À son retour au Canada, en 1940, il s’établit à Vancouver, où ses peintures deviennent complètement abstraites. Cet artiste passionné continue à peindre jusqu’à sa mort en 1970.

Lawren Stewart Harris a été désigné à titre de personne d’importance historique nationale en 1970.

Date de modification :