Cette semaine en histoire

Archives

L'église orthodoxe grecque ukrainienne St. Michael

Semaine du lundi le 13 octobre 2003

L'église orthodoxe ukrainienne St. Michael a été consacrée le 14 octobre 1899. Cette église en bois située à Gardenton, au Manitoba, est la plus vieille église ukrainienne du Canada.

L'immigration des Ukrainiens au Canada commence en 1891 lorsque des paysans des provinces occidentales de l'Ukraine veulent échapper à leurs petites fermes exiguës et aux taxes élevées qui pèsent sur eux. Ils s'installent sur des terres en Alberta, en Saskatchewan et au Manitoba; ces terres ressemblent à celles de leur pays d'origine. Les nouveaux habitants sont souvent sollicités par des missionnaires qui veulent les convertir à d'autres religions et éliminer leurs coutumes ukrainiennes. Cependant, les immigrants tiennent leur foi orthodoxe comme force unificatrice et ils construisent des églises pour exprimer et protéger leur culture unique.

L
L'église orthodoxe grecque ukrainienne St. Michael, à l'ouest de Gardenton, 1915.
© Archives of Manitoba / W.J. Sisler / négatif no 9675, W.J. Sisler Fonds no 157
En 1897, les pionniers ukrainiens de la région de Gardenton ressentent l’urgence d'avoir leur propre église, car leur communauté compte maintenant plus de 250 familles. La communauté adresse une pétition au gouvernement pour obtenir une terre destinée à une église et à un cimetière, et elle finit par voir son vœu exaucé. La construction de l'église orthodoxe ukrainienne St. Michael, du nom de l'archange le plus puissant et le plus populaire du calendrier liturgique ukrainien, s'achève en mai 1899.

L'église est construite par 43 bénévoles avec des matériaux traditionnels comme le bois, l'argile, la chaume et des outils simples comme des haches et des scies. Sa conception ressemble à celle des modestes églises de village en bois des provinces occidentales de l'Ukraine. En 1901, on ajoute un revêtement extérieur en bois et, en 1906, on construit un clocher séparé traditionnel avec trois cloches. En 1915, des réparations sont absolument nécessaires. Plutôt que de détruire l'église et d'en construire une autre comme l'ont fait d'autres communautés, on décide de réparer St. Michael. Un nouveau toit avec un dôme central ainsi que trois coupoles recouvertes d'étain sont bâtis. Les coupoles, ou banya, représentent la Sainte Trinité. Cette nouvelle conception traduit bien l'identité nationale des immigrants, car elle est typique des églises de l'Ukraine.

L
L'intérieur de l'église St. Michael
© Manitoba Culture, Heritage and Tourism, 1981
Dans l'ensemble, l'intérieur de l'église St. Michael est demeuré inchangé depuis 1915. Il est beaucoup plus orné que l'extérieur, conformément à la tradition orthodoxe grecque. La décoration et les couleurs brillantes ont pour but de faire vivre aux fidèles le mystère de Dieu. L'intérieur du dôme est peint en bleu nuit avec des étoiles dorées, façon traditionnelle d'évoquer les cieux.

En 1934, une nouvelle église St. Michael est construite près de l'ancienne, qui est toujours utilisée pour les fêtes religieuses spéciales. L'église orthodoxe grecque ukrainienne St. Michael est désignée lieu historique national en 1987.

Date de modification :