Cette semaine en histoire

Archives

D.D. Palmer, fondateur de la chiropratique

Semaine du lundi le 15 septembre 2003

Le 18 septembre 1895 marque la naissance de la chiropratique, lorsque Daniel David Palmer, pour la première fois, replace la colonne vertébrale d'un concierge. Palmer, surnommé « D.D. », est vénéré comme « le Fondateur » par les chiropraticiens d'aujourd'hui.

Daniel David Palmer
Daniel David Palmer
© Canadian Memorial Chiropractic College Archives
Daniel David naît à Port Perry, en Ontario, le 7 mars 1845. Il passe sa jeunesse au Canada, mais va rejoindre sa famille en Iowa en 1865. Après avoir tenté d'autres entreprises, il se lance comme guérisseur magnétiseur. Cette profession l'attire parce que certains guérisseurs ont acquis célébrité et fortune et, très vite, il connaît lui aussi le même succès. C'est au cours de ses années de magnétiseur qu'il développe sa théorie de la chiropratique.

Daniel David croit que la maladie et la santé sont dictées par l'alignement des vertèbres, ces os qui forment la colonne vertébrale.  Un alignement fautif des vertèbres – ce qu'il appelle une subluxation – entraînerait un étranglement du flux d'énergie dans les nerfs reliés à la moelle épinière et causerait, selon lui, de nombreuses maladies. D. D. nomme son système la chiropratique, un mot dérivé des mots grecs cheir (main) et praktikos (pratique) signifiant fait manuellement, puisqu'il utilise cette méthode pour aligner la colonne.

Une des râres photographies de D.D. Palmer traitant un patient
Une des rares photographies de D.D. Palmer soignant un patient
© Palmer Foundation for Chiropractic History
En septembre 1865, Daniel David rencontre Harvey Lillard, un concierge souffrant de surdité depuis 17 ans. Harvey Lillard explique que sa surdité a été soudaine : pendant qu'il travaillait, son dos a lâché et il a perdu l'ouïe. Daniel David l'examine et trouve une vertèbre déplacée. Il croit que si cette vertèbre est replacée, Harvey retrouvera l'ouïe; il remet la vertèbre en place, et c'est effectivement ce qui arrive. Daniel David devait plus tard affirmer qu'il avait aussi guéri un patient souffrant de problèmes cardiaques en utilisant la même technique. Sa théorie veut que si deux maladies aussi différentes peuvent être occasionnées par une pression sur les nerfs à cause de vertèbres déplacées, toutes les maladies doivent avoir la même origine et peuvent donc être guéries de la même façon. Il croit que le corps humain doit être considéré comme une machine – il fonctionne bien lorsque toutes ses parties sont à leur place, et mal lorsque ce n'est pas le cas.

Daniel David meurt à Los Angeles de la fièvre typhoïde le 20 octobre 1913. Même si ses réalisations ont eu lieu aux États-Unis, Daniel David Palmer est une personne d'importance historique nationale parce qu'il est né et a grandi au Canada et à cause de l'importance accordée par les chiropraticiens du monde entier à son lieu de naissance au Canada.

Date de modification :