Cette semaine en histoire

Archives

À la conquête du mont Logan

Semaine du lundi le 23 juin 2003

Le 23 juin 1925, six alpinistes réalisent un exploit lorsqu'ils atteignent pour la première fois le sommet du mont Logan. Ce sommet, le plus élevé des sommets canadiens, se dresse dans le parc national et réserve de parc national du Canada Kluane, au sud-ouest du Yukon.

Alpinistes près du mont Logan

Alpinistes près du mont Logan
© Parcs Canada / M. Beedell

Le mont Logan fait partie du massif St. Elias, qui chevauche le Territoire du Yukon, la Colombie-Britannique et l’Alaska et qui forme la chaîne de montagnes la plus importante au Canada. Mesurant 5959 mètres, le mont Logan est le deuxième sommet en importance de l'Amérique du Nord, après le mont Denali (McKinley), en Alaska. Les conditions climatiques, comparables à celles de l’Himalaya et de l’Antarctique, peuvent y être très difficiles. Le mont Logan est couvert principalement de neige et de glace.

En 1922, un géologue suggère au Club alpin du Canada d'organiser une expédition pour gravir le mont Logan. L’année suivante, le Club choisit les membres de l'expédition et fait aussi appel à des alpinistes britanniques et américains, ce qui confère un caractère international à l’expédition. À l’aide de cartes et de photographies de la région, et grâce à l'expérience de H.F. Lambart, Albert H. MacCarthy, le chef de l'expédition, choisit la route de la vallée Chitina et du glacier Logan. L’aventure, d’abord prévue pour l’été 1924, est repoussée d'un an parce que l’équipe manque de temps pour bien se préparer et obtenir les fonds nécessaires. Entre-temps, on transporte ravitaillement et équipement, à l’aide de chevaux ou de chiens, jusqu’à la jonction des glaciers Ogilvie et Logan, et on installe un camp de base à une dizaine de kilomètres de là.

Mont Logan

Mont Logan
© Parcs Canada / D. Delahaye

Les préparatifs complétés, les membres de l’expédition partent en voilier le 2 mai 1925 et remontent la côte du Pacifique, pour ensuite parcourir les terres intérieures en train. Les alpinistes doivent franchir les 200 derniers kilomètres à pied. Au début, ils portent des raquettes mais, pour le dernier kilomètre, ils utilisent des crampons. C’est le 23 juin, à 20 h, que les six alpinistes atteignent pour la première fois le plus haut sommet du Canada. Après une pause de 25 minutes, la menace d’une tempête les force à redescendre.

De nos jours, l’ascension du mont Logan exige beaucoup moins de temps et de préparatifs. Les alpinistes se rendent en avion jusqu'à l'un des glaciers qui entourent la base du Mont Logan. De là, ils doivent parcourir une trentaine de kilomètres avant d’atteindre le sommet. Il s’agit d’un périple tout de même assez exceptionnel!

Le parc national et réserve de parc national du Canada Kluane a été désigné site du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1979 parce qu’il constitue l’un des paysages naturels les plus spectaculaires du monde.

Pour plus d’information, voir le Parc national et réserve de parc national du Canada Kluane.

Date de modification :