Cette semaine en histoire

Archives

Fraser : l'homme et le fleuve

Semaine du lundi le 26 mai 2003

Le 28 mai 1808, Simon Fraser, accompagné d'un groupe d'hommes de la Compagnie du Nord-Ouest et de deux Autochtones, quitte le fort George pour une longue et périlleuse expédition. Il espère découvrir une nouvelle voie navigable vers la côte du Pacifique et étendre le commerce dans l'Ouest.

Simon Fraser

Simon Fraser
© Bibliothèque et Archives Canada / C-004768

Né en 1776 à Mapletown (près de Bennington, Vermont), Simon Fraser est issu d'une famille d'immigrants venus d'Écosse. Lorsque la Révolution américaine éclate, son père, qui défend les intérêts des Loyalistes, est fait prisonnier puis meurt derrière les barreaux. À la fin de la guerre, sa mère décide d'émigrer à Montréal. À l'âge de 16 ans, Fraser entreprend déjà sa carrière dans le commerce des fourrures en entrant au service de la Compagnie du Nord-Ouest. En 1801, il devient un associé de la compagnie, un succès extraordinaire vu son jeune âge.

En 1805, la Compagnie confie à Fraser et son équipe la mission de développer le commerce au-delà des Rocheuses. Ils souhaitent explorer le fleuve qu'ils croient être le Columbia, mais le manque de provisions retarde leur projet jusqu'au printemps 1808. Au moment du départ, les Autochtones de la région les préviennent que le fleuve est entrecoupé de nombreuses chutes et cascades presque infranchissables. Malgré tout, ils décident d'aller de l'avant, mais se butent à des difficultés énormes au cours de leur descente. Quelques hommes manquent même d'y perdre la vie. Dès la mi-juin, Fraser décide donc d'alterner entre la voie fluviale et la voie terrestre.

Fleuve Fraser

Fleuve Fraser
© Ressources naturelles du Canada / C 2003

Au cours de ce voyage, Fraser s'avère très habile à négocier avec les Autochtones lorsque vient le moment de traverser leurs territoires. Après maintes épreuves, l'équipage parvient à descendre le fleuve en 36 jours, mais s'aperçoit qu'il ne s'agit pas du Columbia. Fraser a alors le sentiment d'avoir échoué car son exploration ne rapporte rien à la Compagnie du Nord-Ouest. Par contre, cette expédition se révèle importante pour l'exploration du Canada et c'est pourquoi le fleuve porte aujourd'hui son nom. La question de savoir si Fraser a bel et bien atteint l'embouchure du fleuve demeure encore de nos jours controversée. Fraser a cependant écrit dans son journal qu'il a visité le village des Musqueams, situé à l'embouchure du fleuve. Au moment de sa mort en 1862, il compte parmi les derniers associés de la Compagnie.

L'exploration du fleuve Fraser a été désignée comme événement d'importance historique nationale en 1927 et une plaque commémorative a été érigée à Musqueam, en Colombie-Britannique.

Date de modification :