Cette semaine en histoire

Archives

Joseph Emm Seagram : À votre succès!

Semaine du lundi le 14 avril 2003

Joseph Emm Seagram naît le 15 avril 1841, près de Galt (aujourd'hui Cambridge), en Ontario. En plus de fonder l'une des distilleries les plus prospères au Canada, il fera de la politique et il élèvera et fera courir des chevaux. Les couleurs de son écurie (noir et or) continuent d'orner les bouteilles d'une marque populaire de whisky et sont devenues les couleurs officielles de la ville de Waterloo.

Joseph Emm Seagram ca.1900

Joseph Emm Seagram ca.1900
© Collections spéciales,
Bibliothèque de l'Université de Waterloo

Seagram fait ses débuts dans la distillerie lorsque, fraîchement diplômé d'une école de commerce de New York, il devient directeur d'une minoterie. Comme c'est le cas dans bien d'autres minoteries à l'époque, l'excédent de grain y est distillé pour produire du whisky. En 1883, Seagram devient le seul propriétaire de l'entreprise qu'il rebaptise Joseph Seagram Flour Mill and Distillery Company. Seagram distille les premiers « blended whiskies » en Amérique du Nord et, pour faire la mise en marché de ce produit à saveur unique, il utilise des bouteilles et des étiquettes aisément reconnaissables. Ce « marquage » contribue à l'immense popularité de mélanges comme le Seagram's 83 et le Seagram's V.O. partout en Amérique du Nord. Les distillateurs américains ripostent en exigeant que la définition de whisky soit réglementée et que toutes les étiquettes indiquent le pays d'origine du produit, mais ces mesures n'ont aucun effet sur les ventes de Seagram.

Étiquette « King's Plate »

Étiquette « King's Plate »
© Collections spéciales
Bibliothèque de
l'Université de Waterloo

Les succès commerciaux de Seagram lui permettent de s'adonner à sa passion pour les courses de chevaux. Son écurie compte parmi les meilleures au pays. Ses chevaux remportent quinze fois le King's et le Queen's Plate, les épreuves les plus prestigieuses au Canada, un exploit sans précédent. Pour encourager l'essor des courses de chevaux au Canada, Seagram vend ses chevaux pur-sang à des éleveurs canadiens et finance une épreuve réservée aux chevaux appartenant à des Canadiens. Il est membre et président du Ontario Jockey Club, membre honoraire du Jockey Club anglais et membre fondateur de la Canadian Racing Association.

Ligne d'embouteillage pour Seagram's V.O., ca.1928

Ligne d'embouteillage pour
Seagram's V.O., ca.1928

© Collections spéciales
Bibliothèque de l'Université de Waterloo

Un profond sens du civisme pousse Seagram à se lancer en politique. Il est conseiller municipal à Waterloo et député fédéral de Waterloo North sous la bannière conservatrice de 1896 à 1908. Il fait campagne contre le jeune Willian Lyon Mackenzie King, qui l'emporte avant de perdre son siège en 1911. Seagram se sert de sa fortune pour financer des œuvres de charité locales. Il fait don d'un terrain à l'hôpital de Berlin (aujourd'hui Kitchener)-Waterloo, appuie la recherche sur la tuberculose et commandite un festival culturel allemand. Seagram reste un membre influent et respecté de sa communauté jusqu'à sa mort en 1919.

Joseph Emm Seagram a été intronisé au Canadian Horse Racing Hall of Fame en 1976 et il a été désigné personne d'importance historique nationale.

Date de modification :