Cette semaine en histoire

Archives

Le puits de la « dernière chance »

Semaine du lundi le 10 février 2003

Le 13 février 1947 marque un tournant dans l’histoire du Canada et de l’industrie pétrolière de l’Alberta lorsque le puits Imperial Leduc numéro 1 projette vers le ciel un mélange de boue, d’eau et de pétrole. Des cadres de l’Imperial Oil et plus de 500 hommes d’affaires, politiciens et journalistes s'étaient réunis près de Leduc (Alberta) dans l'espoir que du pétrole se trouve dans le sol. Ils ne sont pas déçus!

Imperial Leduc puits numéro 1

Imperial Leduc puits numéro 1
© BAC / C75821

James Miller Williams fore les premiers puits de pétrole en Amérique du Nord à Oil Springs (Ontario) en 1858. Beaucoup d’autres puits sont forés dans le sud-ouest de l’Ontario, mais dans l'ouest canadien, à part les rares gisements découverts accidentellement par des employés du chemin de fer Canadien Pacifique, les vastes champs de pétrole restent inconnus jusqu’à la fin du 19e siècle. La découverte du champ de pétrole de la vallée Turner en 1913 confirme le potentiel pétrolier de l’Alberta. En 1925, la province est le plus gros producteur de pétrole au Canada. Sa production ne suffit toutefois pas à la demande qui ne cesse d'augmenter, notamment après la Seconde Guerre mondiale.

Pendant 27 ans, au coût de 23 millions de dollars, l’Imperial Oil Ltd. envoie des équipes d’arpenteurs, de géologues et de foreurs en exploration dans les Prairies. Après 133 forages improductifs, des sismographes révèlent la présence possible de pétrole près de Leduc, à 30 kilomètres au sud d’Edmonton. Le 20 novembre 1946, une équipe dirigée par Vernon Hunter commence à forer le puits Imperial Wildcat numéro 134. Après plusieurs mois de travail dans des conditions difficiles, on trouve du pétrole à 5 000 pieds de profondeur! Rebaptisé Imperial Leduc numéro 1, le puits de « la dernière chance » se révélera un riche champ de pétrole d’où plus de 200 millions de barils seront extraits jusqu’à ce qu’il soit épuisé, à la fin des années 1960.

Découverte du pétrole en Alberta - 2002 Pièce en or 14 carats

Découverte du pétrole en Alberta - 2002
Pièce en or 14 carats

© Image de la pièce, courtoisie de
la Monnaie royale canadienne

Le puits Leduc numéro 1 n’est pas le plus vaste champ de pétrole jamais découvert, mais il a donné un second souffle à l’exploration pétrolière dans la région d’Edmonton. Dix champs de pétrole importants ont été découverts comprenant 131 puits productifs, dont le Leduc numéro 2 développé sur l’un des plus vastes récifs pétroliers au Canada. La découverte du puits Leduc numéro 1 et le boom pétrolier qui a suivi ont changé à jamais l’Alberta en créant de l’emploi pour des milliers de travailleurs et en incitant les gens à investir dans cette province ou à venir s’y établir. Cette découverte a également beaucoup fait pour élever le Canada au rang d'important producteur de pétrole.

Le champ de pétrole Leduc-Woodbend, considéré comme le plus important champ de pétrole de toute l’histoire de l’Alberta, a été commémoré par une plaque érigée à Leduc par la Commission des lieux et monuments historiques du Canada.

Date de modification :