Cette semaine en histoire

Archives

Catastrophes sur le pont de Québec

Semaine du lundi le 26 août 2002

Le 29 août 1907, le pont de Québec s'effondre pour la première fois, causant la mort de 76 travailleurs. La construction de ce pont, considéré à l'époque comme la huitième merveille du monde, représente l'un des plus grands défis relevés par le génie civil au Canada.

Levée de la travée centrale du pont de Québec<br> le 11 septembre 1916, 10 h 25

Levée de la travée centrale du pont de Québec
le 11 septembre 1916, 10 h 25

© Eugene Michael Finn / Dominion Bridge Company
BAC / PA-149628

À la fin du 19e siècle, l'absence d'un lien ferroviaire direct entre la rive sud et la rive nord du fleuve Saint-Laurent entrave le développement de la ville de Québec. Fondée en 1887, la Quebec Bridge Company propose la construction d'un pont cantilever près de l'embouchure de la rivière Chaudière, où le fleuve est le plus étroit. Le projet est ambitieux. Les plans prévoient une portée de 548 m entre les piliers, deux bras en losange et une travée centrale en arche à 45 m au-dessus de l'eau pour permettre le passage des bateaux.

Les travaux débutent à l'automne 1900. Sept ans plus tard, quelques minutes avant que les ouvriers ne quittent le chantier, le bras cantilever sud s'effondre dans un fracas terrible. Seulement 11 travailleurs survivent à la chute. Parmi les victimes, noyées ou écrasées sous des tonnes d'acier, se trouvent des Canadiens, des Américains et de nombreux Autochtones originaires de Caughnawaga (Kahnawaké).

Après avoir élucidé les causes de l'accident, attribuable à une erreur de calcul dans l'évaluation du poids de la structure, le gouvernement fédéral décide de reconstruire le pont. Le deuxième pont se démarque par les innovations de ses concepteurs, majoritairement canadiens. Pour la première fois sur un pont à longue travée (194 m), le système de poutres en K, qui facilite l'assemblage et améliore la stabilité de la structure, est adopté. L'acier au nickel, plus résistant et plus léger que l'acier au carbone, est aussi largement utilisé dans les pièces de tension.

Pont de Québec sur le fleuve Saint-Laurent

Pont de Québec sur le fleuve Saint-Laurent
© Parcs Canada / J. Beardsell / 1997

Le 11 septembre 1916, les deux bras cantilever sont terminés et la délicate opération d'arrimage de la travée centrale commence. Soudainement, l'arche de 4 985 tonnes métriques, suspendue à quelques mètres au dessus de l'eau, se tord et s'écroule au fond du fleuve. Treize ouvriers périssent dans ce second accident, causé par le bris d'une pièce de support du système de levage. Reconstruite, la travée est finalement arrimée en septembre 1917 au terme de quatre longs jours d'ascension devant un public anxieux.

Après plusieurs tests, le pont est officiellement inauguré le 22 août 1919. Long de 987 m, il demeure le plus grand pont cantilever au monde. Merveille de l'ingénierie canadienne, le pont de Québec a été désigné lieu historique national.

Date de modification :