Cette semaine en histoire

Archives

Hopedale et Hebron : missions accomplies!

Semaine du lundi le 5 août 2002

Le 9 août 1771, 14 missionnaires moraves arrivent à la baie Unity, sur la côte nord du Labrador, pour convertir les Inuits. Au fil des années suivantes, les religieux fondent plusieurs missions le long de la côte, dont Hopedale et Hebron. Jusqu'en 1948, ces frères sont les seuls à s'occuper de l'éducation des Inuits et à dispenser des soins de santé dans le nord du Labrador.

Un missionnaire morave discutant avec des Inuits

Un missionnaire morave discutant avec des Inuits
© Oeuvre de Maria Spilsbury, 1819 / BAC / 1986-35-1

Créée en 1457 en Bohême et en Moravie - régions qui forment l'actuelle République tchèque - l'Église morave connaît, après les persécutions du 17e siècle, une renaissance (surtout en Allemagne) qui lui permet d'entreprendre une vaste mission de conversion au protestantisme. Après avoir converti bon nombre d'Inuits du Groenland, des missionnaires lancent, en 1752, une première expédition à destination du Labrador. Près de Makkovik, ils fondent une mission qu'ils nomment Hoffnungsthal (Hopedale). Quelques mois plus tard, le chef du groupe ainsi que six missionnaires disparaissent alors qu'ils exploraient la côte. Les autres religieux, à peine assez nombreux pour naviguer, se voient contraints de cesser leurs activités pour ramener leur navire à Londres.

Ce n'est qu'en 1771 que 14 missionnaires moraves retournent sur la côte labradorienne. Ils créent une mission à Nain, après que le gouvernement anglais leur ait accordé 100 000 acres de terre et que le gouverneur de Terre-Neuve, sir Hugh Palliser, les ait assurés de son appui. Avec l'aide financière des autorités britanniques, les religieux fondent une deuxième mission, à Okkak. Puis, en 1782, les Danois Jens et Maria Haven, qui avaient participé aux expéditions précédentes, fondent, au sud de Nain, une mission qu'ils nomment Hopedale, en l'honneur de la première expédition. Désirant rejoindre aussi la population inuite se trouvant dans les régions éloignées, les frères moraves créent plusieurs autres missions au 19e et au 20e siècles, dont Hebron, construite entre 1829 et 1831 à Kangershutsoak Bay, au nord de Nain.

Mission Hebron au 20e siècle
© Photo de Brian Bursey

En plus de transmettre l'évangile aux Inuits, les missionnaires moraves prodiguent des soins de santé à la population, et ce, au meilleur de leurs connaissances. Ils construisent même un hôpital, à Okkak, en 1903. Accordant beaucoup d'importance à l'éducation, les religieux ouvrent plusieurs écoles et traduisent de nombreux ouvrages dans la langue maternelle des Inuits, l'inuktitut.

Des huit missions moraves construites sur la côte du Labrador entre 1771 et 1904, seules Hopedale et Hebron ont été préservées. Elles ont été désignées lieux historiques nationaux.

Date de modification :